VIDEO. Hérault : le Noël des sinistrés

Dans l'Hérault, des villages entiers avaient été submergés comme à Grabels, le 7 octobre 2014. Pour le réveillon, la solidarité aux victimes s'est organisée.

FRANCE 2

André Salayet et Patricia, son épouse, ne peuvent pas recevoir d'invités pour Noël. Et pour cause : leur logement est inhabitable. "C'est vrai que quand on regarde les photos avant et après, c'est impressionnant", déclare Patricia Salayet. Il y deux mois et demi, le fils d'André Salayet, Jérôme a reçu un appel. Il ne va pas à son travail et se rend rapidement dans le village voisin à Grabels pour aider son père. "On était complètement déboussolé (...) Voir qu'ils allaient bien c'était l'essentiel" raconte le jeune homme.

Solidarité active

Dans le lotissement dévasté, tout le monde s'est remonté les manches lors de la catastrophe. Il fallait jeter, nettoyer, mais aussi se loger. Très vite, "une solidarité dans le village" s'est organisée, selon le fils d'André Salayet. "Des gens qu'on ne connaissait pas du tout, sont venus à la maison donner un coup de main. Le midi, ils nous ont amenés à manger, le soir pareil des repas chauds" se remémore André Salayet.
 Chez le couple Salayet, plus une cloison, les dégâts s'élèvent à 150 000 euros. "Tout ce qu'on a perdu, c'est surtout sentimental" se désole le sinistré.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des inondations à Hyères (Var), le 26 novembre 2014.
Des inondations à Hyères (Var), le 26 novembre 2014. ( MAXPPP)