Tempête Ana : l'ouest du pays particulièrement touché

Sur la façade atlantique, une rafale a atteint les 160 km/h. Des milliers de foyers y sont privés d'électricité. Au total, dans tout le pays, 120 000 foyers sont dans ce cas.

FRANCE 3

Tôt le 11 décembre, les vents violents venus de l'ouest frappent d'abord les îles, comme l'île de Ré. Puis les rafales de plus de 100 km/h s'en prennent aux côtes, abattant quelques arbres. Sur l'ensemble de la région Pays de la Loire, 90 000 foyers ont été privés d'électricité, avant qu'elle ne revienne progressivement. C'est en Vendée que les lignes électriques ont été les plus touchées. "Ce matin, il n'y avait pas de courant, témoigne une femme, donc j'ai attendu pour me lever, parce que dans le noir, ça ne sert à rien".

Les vents se déplacent vers le nord-est

Plus dans les terres, dans ce village de la Vienne, le maire a préféré prendre ses précautions en fermant les écoles : "Avec les personnels, nous avons pris la décision, sachant que l'affaire était relativement grave, de demander aux parents de récupérer les enfants pour la matinée au moins", explique-t-il. Les vents forts se déplacent désormais vers le nord-est du pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
(VALERY HACHE / AFP)