DIRECT. Tempête Ana : encore 50 000 foyers privés d'électricité dans la soirée

Vents violents, fortes précipitations, avalanches, verglas ou vagues-submersions... Les alertes sont nombreuses dans l'Hexagone.

La Promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes), lundi 11 décembre 2017. 
La Promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes), lundi 11 décembre 2017.  (VALERY HACHE / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La tempête Ana a sévi sur une grande partie de l'hexagone, lundi 11 décembre. Dans la soirée, Météo France a laissé 7 départements en vigilance orange. Les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, et le Var ont été placés en alerte en raison des risques de fortes pluies et d'inondations. Le Nord et le Pas-de-Calais sont sous surveillance pour "neige et verglas" et les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, et les Alpes-Maritimes à cause de potentielles avalanches. Les Alpes-Maritimes, la Corse-du-Sud, et le Var sont, eux, en alerte vagues-submersion.

Si l'Ile-de-France n'est pas en alerte, la tour Eiffel a été fermée aux visiteurs en raison des conditions météorologiques. 

De nombreuses coupures de courant. Le passage de la tempête Ana prive encore d'électricité 50 000 foyers lundi soir. 34 000 foyers demeurent dans le noir dans le Nord et le Pas-de-Calais, selon un point de situation à 19h30 d'Enedis, le gestionnaire du réseau français d'électricité. Quelque 9 000 foyers restent sans courant dans la région Pays de la Loire, et 7 000 dans la région Centre-Val de Loire. Au plus fort de la tempête, 120 000 foyers français se sont retrouvés sans électricité.

Des vents violents sur la côte ouest. En Vendée, des vents allant jusqu'à 160 km/h ont été enregistrés dans la matinée. A l'intérieur des terres, la pointe la plus forte a été enregistrée à 125 km/h à Luçon, selon la préfecture. 

Des flocons dans les Hauts-de-France et les Alpes. Dans le Nord et le Pas-de-Calais, c'est la neige qui a fait son apparition en "fin de matinée"La circulation des TER entre Hazebrouck et le littoral ainsi qu'entre Boulogne-sur-Mer et Calais est très fortement perturbée. Cet épisode neigeux rend la circulation difficile sur les routes, en particulier sur le littoral. 

Sur l'ensemble des Alpes, les autorités déconseillent toute sortie en montagne en raison d'un risque d'avalanche élevé dû aux forts cumuls de neige fraîche associés au redoux et aux vents tempétueux. Selon Météo-France, il est attendu plus d'un mètre de neige au-dessus de 2 000 mètres d'altitude dans les Alpes du Sud et environ un mètre plus au nord.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #METEO

22h22 : Le passage de la tempête Ana prive encore d'électricité 50 000 foyers ce soir. Cela concerne 34 000 foyers dans le Nord et le Pas-de-Calais, 9 000 foyers dans la région Pays de la Loire et 7 000 dans la région Centre-Val de Loire.

20h09 : L'Europe a grelotté aujourd'hui. Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas, Roumanie... Plusieurs pays européens ont été frappés par de fortes intempéries. Voici quelques images :


(UER)

19h57 : A la demande du préfet des Alpes-Maritimes, la ville de Nice propose d’ouvrir ce soir la salle polyvalente Jules Michel, pour aider les publics vulnérables face aux intempéries. 25 personnes pourront être accueillies, précise France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.

19h40 : Le Nord et le Pas-de Calais sont en vigilance orange neige-verglas, les départements du Sud-Est pour pluie, vagues-submersion et avalanches.

19h37 : La vigilance orange est maintenue pour sept départements du Sud-Est et du Nord. Il s'agit des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, des Alpes-Maritimes, de la Corse-du-Sud, du Nord, du Pas-de-Calais et du Var. La vigilance orange est levée dans les Bouches-du-Rhône.

19h27 : Les transports scolaires ne seront pas assurés demain dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais, annonce France Bleu Nord sur Twitter. Les transports sont annulés en raison de la neige et du risque de verglas.

19h24 : Bonsoir et merci pour votre question. C'est à l'Institut météorologique de Berlin que se décide le nom (et leur orthographe) des tempêtes qui touchent l'Europe. L'institut allemand "permet au public de donner le nom à une dépression, moyennant 199 euros", ajoute Sud Ouest.

19h22 : Bonsoir, pourquoi la tempête se nomme Ana et non pas Anna ?Merci

19h02 : Voici plus de détails sur les températures de demain :

Mardi matin :



Mardi après-midi :

18h59 : Quel temps fera-t-il demain ? D'après Météo France, ce sera encore instable sur le Centre Est, avec un retour au calme ailleurs.
british rain GIF by Tim

18h18 : "En raison des conditions météorologiques, la tour Eiffel est actuellement fermée", explique le compte Twitter du monument parisien.

17h55 : Rafales de vent, fortes chutes de neige et vagues submergant les côtes... Plusieurs internautes ont saisi des images impressionnantes de la tempête Ana. Nous vous avons compilé ces photos et vidéos dans cet article.

Les vagues submergent la Corniche, à Marseille (Bouches-du-Rhône), lundi 11 décembre 2017. 

(MAXPPP)

17h52 : 93 000 foyers étaient toujours privés d'électricité en milieu d'après-midi avec le passage de la tempête Ana, rapporte l'AFP. Dans le Nord, 55 000 personnes restent sans courant, selon le dernier point d'Enedis, à 16h30. En Vendée, particulièrement touchée dans la matinée, encore 10 000 foyers n'ont toujours pas d'électricité. Vous pouvez suivre l'évolution de la situation dans notre direct.

17h09 : Ces images montrent des vagues impressionnantes à Nice (Alpes-Maritimes) et aux Sables d'Olonne (Vendée), en raison de la tempête Ana. Aucun vol n'est assuré au départ et à l'arrivée de l'aéroport de Nice-Côte d'Azur, en raison de ces mauvaises conditions météorologiques.





(VALERY HACHE / AFP)



(VALERY HACHE / AFP)




(LOIC VENANCE / AFP)

17h15 : L'alerte orange est donc levée pour les départements suivants : l'Allier, le Cher, l'Eure-et-Loir, le Gard, la Gironde, l'Hérault, l'Indre, l'Indre-et-Loire, l'Isère, les Landes, le Loir-et-Cher, la Loire, le Loiret, le Puy-de-Dôme, la Savoie et la Haute-Savoie.

17h16 : Météo France laisse huit départements en alerte orange, pour pluie et inondations, neige/verglas, risques d'avalanches et submersion : les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, la Corse-du-Sud, le Nord, le Pas-de-Calais, et le Var.

16h33 : Vents violents, avalanches, inondations... La tempête Ana continue de sévir sur le pays, avant de se diriger vers la Belgique. De la Vendée aux Hauts-de-France, dans les Alpes et sur les côtes, quelles sont les conséquences de cette tempête dans chaque département ? Nous vous en disons plus dans cet article.


Une mère et sa fille à Rety (Pas-de-Calais), le 11 décembre 2017. 

(MAXPPP)

16h38 : En Ile-de-France, les vents violents entraînent de fortes perturbations sur plusieurs lignes de transport en commun, rapporte BFMTV. Après des chutes d'arbres du fait de fortes rafales de vent, le trafic est ralenti ou interrompu sur plusieurs portions des lignes L et R du Transilien, et sur les lignes C et D du RER. Aucun train ne circule actuellement entre Saint-Cloud et Garches-Marnes-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine.

16h20 : La tempête Ana continue de secouer l'ouest de la France cet après-midi. 24 départements sont toujours placés en vigilance orange en raison de vents violents, de pluies et de risques d'inondations, de neige-verglas et d'avalanches. Vous pouvez suivre l'évolution de cette tempête hivernale en direct, via une carte interactive dans notre article.

15h10 : Plus de 110 000 foyers sont toujours privés d'électricité avec l'arrivée de la tempête Ana sur l'ouest de la France, rapporte l'AFP. Les Pays de la Loire et le Centre-Val de Loire, balayés par des vents violents, sont particulièrement touchés. Dans le département de la Vendée, jusqu'à 45 000 foyers étaient toujours sans courant ce matin.

15h08 : Bonjour @faro et @anonyme, sur Twitter, la préfecture des Alpes-Maritimes précise que les parents d'élèves "pourront venir chercher leurs enfants à l'école afin d'éviter un encombrement des routes". "Il ne s'agit en aucun cas d'une mesure d'évacuation", précisent les autorités. "Il s'agit d'une mesure de précaution pour ne pas encombrer le réseau routier après 16 heures", ajoute la préfecture sur le réseau social.

15h00 : il paraitrait que la préfecture des alpes-maritimes ferment tous les établissements scolaires de nice, du 06 ? pouvez vous avoir plus de précisions ? merci france info

15h00 : Message envoyes aux parents d’eleves dans les alpes martimes: En raison de la dégradation de la situation météorologique dans lajournée, le préfet et l'Inspecteur d'académie ont pris la décision de demander aux élèves externes de ne pas revenir après la pause méridienne.Les élèves demi-pensionnaires pourront rentrer chez eux, une fois lesparents prévenus, dans les conditions habituelles de retour dès 14h.Pour ce qui concerne les élèves internes, il est demandé qu'ils restentsur place, afin de ne pas encombrer les voies de circulation.Cette décision est prise pour éviter tout risque de difficultés quipourrait se produire en fin de journée pour les élèves et les personnels"

13h36 : En Bretagne, les pompiers ont dû intervenir plus de 300 fois ce matin, en raison de vents violents et de fortes pluies. France 3 Bretagne fait le point sur la situation, département par département, dans cet article.

La départementale D9 (entre Guingamp et Lanvollon) innondée et coupée à la hauteur de la commune du Merzer (Côtes d'Armor) / © France 3 Bretagne - F. Leroy

(F. LEROY / FRANCE 3 BRETAGNE)

13h33 : Les chutes de neige continuent de perturber fortement la circulation sur les routes des départements du Nord et du Pas-de-Calais. France 3 Hauts-de-France revient sur ces difficultés sur l'A16, l'A25 et l'A26 en images.


13h25 : Dans la région de Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais, plusieurs milliers d'écoliers n'auront pas classe cet après-midi, en raison d'importantes chutes de neige, rapporte l'un de nos confrères de France 3 sur Twitter.

12h48 : Quant à l'alerte avalanches, elle concerne les départements suivants : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Isère, Savoie et Haute-Savoie. Les Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, la Corse-du-Sud, le Gard, la Gironde, l'Hérault, les Landes et le Var sont quant à eux concernés par une alerte orange vagues/submersion. Vous pouvez suivre l'évolution de la situation dans notre direct.

12h46 : Les départements suivants sont toujours placés en alerte orange en raison de fortes rafales de vent : l'Allier, le Cher, l'Eure-et-Loir, l'Indre, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, la Loire, le Loiret et le Puy-de-Dôme. Les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes et le Var sont quant à eux visés par une alerte orange pluie/inondations. Le nord du Pays (départements du Nord et Pas-de-Calais) sont en vigilance orange neige et verglas.

12h42 : Vingt-quatre départements sont désormais placés en vigilance orange, contre 32 dans la matinée, annonce Météo France. L'Ain, la Drôme, le Maine-et-Loire, le Rhône, la Sarthe, les Deux-Sèvres, la Vendée et la Vienne ne sont plus placés en alerte orange.

11h16 : En Vendée, les transports scolaires ont été suspendus et le pont de Noirmoutier fermé à la circulation, annonce la préfecture. Beaucoup d'arbres sont tombés. Le vent souffle en moyenne à 130 km/h sur la côte et à 120 km/h dans les terres, selon France Bleu Loire Océan.

11h03 : Après le passage de la tempête Ana, 40 000 foyers sont privés d'électricité en Vendée, ce matin, 5 000 foyers en Loire-Atlantique et 10 000 dans le Maine-et-Loire, indique France Bleu Loire Océan.

10h30 : Météo France a retiré la Charente et Charente-Maritime des départements en vigilance orange dans le cadre de la tempête Ana. Leur nombre est ramené à 32. La liste complète est à retrouver ici.

09h55 : Les Pays de la Loire sont la région la plus touchée avec 90 000 foyers privés de courant, devant la région Centre-Val de Loire, où 30 000 clients sont sans électricité.

09h54 : 120 000 foyers sont privés d'électricité ce matin en raison du passage de la tempête Ana en France, selon un dernier décompte d'Enedis, le gestionnaire du réseau.

07h45 : Le nombre de départements en vigilance orange passe de 32 à 34 avec un début de suivi pour le Maine-et-Loire et la Sarthe, exposés à des vents violents dans le cadre de la tempête Ana.

07h27 : Comme l'indiqueLa Chaîne météo sur Twitter, la pression atmosphérique de la tempête Ana, mesurée en hectoPascal, s'est creusée à 956 hPa. Pour comparaison, celle de Xynthia était à 968 hPa en 2010.

06h59 : Les températures remontent mais le temps est tourneboulé aujourd'hui en France, avec la tempête Ana. Pluie, vent, neige et verglas, inondations, avalanches... Prenez vos précautions.

Ce matin:




Cet après-midi :

06h15 : Selon nos informations, le trafic a repris normalement ce matin dans les aéroports d'Ajaccio et de Figari (Corse-du-Sud), après avoir été totalement paralysé hier en raison des intempéries.

07h26 : Voici les départements concernés par l'alerte orange, pour différentes raisons :

• Vent : Ain, Allier, Charente, Charente-Maritime, Cher, Drôme, Eure-et-Loir, Gironde, Indre, Indre-et-Loire,Isère, Loir-et-Cher, Loire, Loiret, Puy-de-Dôme, Rhône,Deux-Sèvres, Vendée, Vienne.

• Pluie/Inondation : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Corse-du-Sud, Var.

Neige/Verglas : Nord, Pas-de-Calais.

• Avalanches : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Isère, Savoie, Haute-Savoie.

• Vagues/Submersion : Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Corse-du-Sud, Gard, Gironde, Hérault, Landes, Var.

07h26 : Météo France vient de mettre à jour la liste des départements en vigilance orange dans le cadre de la tempête Ana. Ils passent de 36 à 32.