Houston : le maire décrète un couvre-feu pour éviter les pillages

À Houston, l'une des villes les plus peuplées des États-Unis, des milliers d'habitations ont été évacuées et le maire a pris une décision radicale en décrétant le couvre-feu. Après la tempête, les habitants sont confrontés à des risques de pillage. Xavier Yvon, correspondant d'Europe 1 aux États-Unis, en direct de Houston, nous en dit plus.     

France 3

"Vous pouvez le constater, il ne pleut plus sur ce quartier nord de Houston où je me trouve, l'eau a même commencé à partir. Les commerçants sont venus constater les dégâts puis commencer à réparer et à nettoyer", décrit Xavier Yvon, correspondant d'Europe 1. "Vous voyez, ils ont sorti les meubles, il y a de l'eau jusqu'à hauteur de genoux dans ce magasin."

Un couvre-feu sur Houston

"La marchandise qui était en bas des étagères est évidemment perdue, le plafond aussi a été endommagé par la pluie", poursuit le journaliste. "Cet homme un peu désespéré, c'est le propriétaire du magasin. Il a perdu beaucoup de choses, et surtout, il a été victime de pillages. C'était un distributeur d'argent, il a été complètement vidé. Cet homme me disait tout à l'heure qu'il en faisait appel au président Trump pour venir l'aider, le dédommager. Le retour à la normale se fera lentement, il y aura un couvre-feu désormais sur Houston pour éviter justement les pillages".

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture en perdition dans le nord de Houston, aux Etats-Unis, où les pluies se poursuivent lundi 28 août 2017.
Une voiture en perdition dans le nord de Houston, aux Etats-Unis, où les pluies se poursuivent lundi 28 août 2017. (PHILIPPE RANDÉ / RADIO FRANCE)