Tempête Eleanor : le littoral français touché

La tempête a d'abord touché le nord-est de la France. En raison de forts coefficients de marée, quasiment l'ensemble du littoral reste placé en vigilance orange pour vagues-submersion. Des vagues peuvent atteindre plusieurs mètres de haut.

FRANCE 3

Des rouleaux furieux qui déferlent et bondissent au-dessus des parapets et envahissent la chaussée. La scène est tournée la nuit dernière sur le littoral breton. Des images qui témoignent de la violence du phénomène météorologique. "Je trouve que les vagues avaient beaucoup plus de puissance que les précédentes années", témoigne un riverain.

Des rafales pouvant atteindre 130 km/h

Au jour levé, les flots se sont retirés à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) mais laissent sur le front de mer de la commune une épaisse couche de sable qu'il faut retirer. Les habitants décrivent un épisode de tempête impressionnant. Plus loin sur la côte, c'est un tapis d'écume charrié par les vents qui envahit le littoral. De la Bretagne au Nord, des rafales pouvant atteindre 130 km/h ont soufflé sur une mer démontée. Ce mercredi 3 janvier au soir, presque tous les départements sont placés en vigilance orange pour vagues-submersion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une tempête provoque d\'importantes vagues à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le 1er janvier 2018.
Une tempête provoque d'importantes vagues à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le 1er janvier 2018. (MAXPPP)