Agriculteur mort sous une coulée de neige en Savoie : il était parti "déneiger un tunnel qu'il avait fabriqué pour stocker son matériel agricole"

Gabriel Blanc, maire de Bonneval-sur-Arc (Savoie), a expliqué, jeudi sur franceinfo, que le corps de l'agriculteur de 52 ans, retrouvé sous une coulée de neige, a été découvert par une caravane de pisteurs-secouristes.

Le village de Bonneval-sur-Arc, en Haute-Maurienne (Savoie), le 26 février 2013.
Le village de Bonneval-sur-Arc, en Haute-Maurienne (Savoie), le 26 février 2013. (MOUILLAUD RICHARD / MAXPPP)

L'agriculteur de 52 ans retrouvé mort à Bonneval-sur-Arc (Savoie) a été "écrasé par la neige", a rapporté Gabriel Blanc, jeudi 4 janvier sur franceinfo. Le maire de la commune a expliqué qu'il était parti, selon le frère de la victime, "à 4 heures du matin pour aller déneiger un tunnel qu'il avait fabriqué pour stocker son matériel agricole vers le hameau de l'Ecot et qu'il n'était pas rentré".

Au départ, "la famille ne s'est pas trop inquiétée"

"Dans un premier temps, a rapporté Gabriel Blanc, la famille ne s'est pas trop inquiétée parce qu'il y avait un chalet d'alpage à proximité". Une caravane de pisteurs-secouristes et des moniteurs se sont alors rendus au chalet d'alpage. "Quand ils sont arrivés sur place, ils ont constaté qu'une grosse avalanche était descendue et avait écrasé le tunnel, a raconté le maire de Bonneval-sur-Arc. Ils ont cherché l'agriculteur, ils ont fini par le trouver. Il était sous le tunnel, écrasé par la neige".

Cet accident est survenu alors que la tempête Eleanor frappe le département de la Savoie depuis mercredi et que le niveau d'avalanches était au maximum, jeudi : de 5 sur une échelle de 5. "On avait essayé de confiner la population autour du village en interdisant à tout le monde de sortir parce que c'était hyper dangereux", a affirmé Gabriel Banc. "Mais on ne peut pas verrouiller tout non plus. Il faut informer les gens du danger mais on ne peut pas les empêcher de faire".