Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo En Bretagne, les inondations jouent les prolongations

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
CLAUDE MARCOTTE - ROMUALD BONNANT - GABRIEL CAMILLA / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'Ille-et-Vilaine, le Morbihan et la Loire-Atlantique restent en vigilance orange "inondation" vendredi matin. Et l'arrivée d'une nouvelle perturbation pourrait compliquer la situation.

Une partie de la Bretagne et de la Loire-Atlantique continue à vivre les pieds dans l'eau, vendredi 27 décembre. Dans plusieurs villes, la décrue se fait attendre, comme à Guipry et Messac, deux communes d'Ile-et-Vilaine. Après le passage de la tempête Dirk, la Vilaine est sortie de son lit et les habitants n'en dorment plus.

Les prévisions météorologiques ne rassurent pas les résidents de Guipry et Messac, puisqu'une nouvelle perturbation, nommée Erich, aborde leur région dans la journée de vendredi. De nouvelles précipitations pourraient accentuer les inondations, ou retarder la décrue. Météo France a d'ailleurs maintenu son alerte orange de vigilance "inondation" dans la région.

Jeudi, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, en déplacement dans les villes bretonnes touchées par des inondations lors du passage de la tempête Dirk, a reconnu "une erreur d'appréciation" des services de l'Etat. Selon lui, ils n'ont pas suffisamment pris en compte le risque de crues.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.