Tempête Ciaran : à Vannes, habitants et élus se mobilisent avant les intempéries annoncées

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Tempête Ciaran : à Vannes, habitants et élus se mobilisent avant les intempéries annoncées
Article rédigé par France 2 - L.-A. Delaune, M. Beaudouin, L. Rochette
France Télévisions
France 2
Une tempête exceptionnelle qui arrive après un week-end déjà très agité. Les inondations ont fait de gros dégâts en Bretagne comme à Vannes, où les habitants se préparent désormais à un nouveau coup de vent, et un nouveau coup de mer.

Un déluge qui a inondé les rues de Vannes (Morbihan), samedi 29 octobre. Au lendemain de la tempête Céline, il faut ranger, nettoyer et se préparer avant la prochaine vague. Si cette galeriste, installée depuis neuf ans, a été surprise par la montée des eaux du week-end, pas question de se laisse prendre par la tempête Ciaran à venir. "On connaît les heures de marée, on voit que ça monte, on surveille si rien ne traîne, et puis dès que la marée repart et que l’eau descend, on envoie des coups de raclette", déclare Nathalie Bobin.  

Sécuriser la ville contre les vents

Sur tous les fronts, habitants comme élus de la mairie se mobilisent. Si les Vannetais sont habitués aux intempéries, les autorités publiques, elles, doivent encore sécuriser la ville contre les vents. "Il faut qu’on se préoccupe de tous les équipements des espaces publics, éphémères, de type structures légères", explique Bruno Le Gall, adjoint à la mairie de Vannes. Des rafales à 110 km/h sont attendues dès 23h mercredi.  

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.