Tempête Carmen : des vacanciers fascinés par le spectacle

Carmen est la troisième tempête à frapper le pays en un mois. Les promeneurs de ce premier janvier ont pu prendre un bon bol d'air.

FRANCE 3

Garder l'équilibre, résister face à Carmen et ses vents qui semblent n'avoir jamais connu de lois. À Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), la tempête a attiré des dizaines de touristes venus profiter de leurs vacances de fin d'années pour observer la mer se déchaîner. "Il y avait de grosses grosses vagues, c'était chouette", confie une vacancière.

150 kilomètres-heures à Biarritz

700 kilomètres plus au sud, à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), même spectacle. Cette balade du jour de l'an devait se faire au bord de l'eau, où des vents ont soufflé à près de 150 kilomètres-heure, avec des coefficients de marée élevés. "Il ne faut pas louper l'occasion", affirme un vacancier. C'est toute la façade ouest qui a été touchée par Carmen. Cheveux au vent et regards vers l'horizon, des centaines de curieux sont venus observer une tempête qui aura été plus fascinante que dangereuse.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'île de Batz-sur-Mer (Loire-Atlantique), balayée par la tempête Carmen, le 31 décembre 2017.
L'île de Batz-sur-Mer (Loire-Atlantique), balayée par la tempête Carmen, le 31 décembre 2017. (MAXPPP)