Tempête Carmen : 11 000 foyers privés d'électricité sur la façade atlantique

La vigilance orange concerne désormais trois départements, lundi soir.

Une éolienne s\'est brisée en deux au passage de la tempête Carmen à Bouin (Vendée), le 1er janvier 2018.
Une éolienne s'est brisée en deux au passage de la tempête Carmen à Bouin (Vendée), le 1er janvier 2018. (LOIC VENANCE / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La tempête Carmen balaye la France. 11 000 clients resteront privés d’électricité cette nuit, dont 4 600 en Bretagne, et 5 000 en Aquitaine, selon les chiffres transmis par Enedis, lundi 1er janvier. Les 1 500 agents Enedis et entreprises prestataires mobilisés reprendront les chantiers demain matin, pour rétablir les derniers clients.
En fin de journée lundi, Météo France a placé seulement trois départements en vigilance orange vent ou vagues-submersion.

Trois départements en vigilance orange. L'alerte ne concerne plus que la Corse-du-Sud, la Haute-Corse et la Gironde.

Des toitures arrachées et une éolienne brisée en Vendée. Le département est touché par des rafales allant jusqu'à 110 km/h. Dix-huit habitations de la commune de Saint-Paul-Mont-Penit ont vu une partie de leur toiture arrachée. Une soixantaine de personnes ont dû être relogées. Une éolienne de 80 mètres de haut s'est aussi effondrée près de la commune de Bouin.

Limitez vos déplacements. Les consignes à observer en cas de vents violents sont de limiter ses déplacements, d'adapter sa vitesse en voiture, de faire attention aux chutes d'objets, d'éviter de se promener sur les zones littorales et forestières.