Tempête Amélie : la Charente-Maritime reste en vigilance orange

La tempête Amélie est passée, mais la Charente-Maritime reste en vigilance orange. En duplex depuis La Rochelle, le journaliste de France 3 Thomas Cuny fait le point sur la situation.

FRANCE 3

La tempête Amélie s'est abattue sur la façade atlantique durant le week-end. Lundi 4 novembre, la vigilance reste de mise, notamment en Charente-Maritime. "Météo France vient de prolonger une vigilance orange pour les inondations en Charente-Maritime jusqu'à au moins mardi 5 novembre au matin. On craint des débordements de cours d'eau et de rivières, et donc des inondations. La surveillance reste accrue, notamment grâce à des capteurs et des patrouilles de gendarmerie qui vérifient le niveau de la montée des eaux", explique le journaliste de France 3 Thomas Cuny, en direct depuis La Rochelle (Charente-Maritime).

23 000 foyers privés d'électricité dans la région

"Les communes principalement concernées par la montée des eaux ont été alertées par la préfecture. Autre point important : les coupures de courant. Enedis vient de nous informer que 23 000 foyers restaient privés d'électricité à midi en région Nouvelle Aquitaine. Il faut rétablir les lignes à haute tension qui sont tombées ce week-end lors de la tempête. Cela peut prendre du temps, notamment pour les maisons isolées", précise Thomas Cuny. Plusieurs milliers d'agents Enedis restent mobilisés une large partie de la journée lundi 4 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les vagues se brisant sur le Phare du four à Rosporden dans le Finistère, quelques heures avant le passage de la tempête Amélie, le 2 novembre 2019.
Les vagues se brisant sur le Phare du four à Rosporden dans le Finistère, quelques heures avant le passage de la tempête Amélie, le 2 novembre 2019. (DAMIEN MEYER / AFP)