Inondations, vent : six départements de l'Ouest en vigilance orange

Une nouvelle dépression s'approche de la côte atlantique et n'épargnera pas le littoral français vendredi, avec des rafales jusqu'à 140 km/h attendues sur les caps les plus exposés.

Une vague touche la côte à Ploemeur (Morbihan), le 9 février 2014.
Une vague touche la côte à Ploemeur (Morbihan), le 9 février 2014. (BRUNO PERREL / CITIZENSIDE.COM / AFP)

Pas de répit pour l'ouest de la France. Sept départements sont placés en vigilance orange vendredi 14 février, en raison de risques d'inondations, de vents violents ou de fortes vagues, à l'occasion du passage d'une nouvelle tempête sur les côtes.

Une dépression s'approche sur l'Atlantique et n'épargnera pas le littoral français, même si son centre se dirige vers l'Irlande. De fortes rafales sont attendues sur la Manche, les Côtes-d'Armor, le Finistère et le Morbihan. Déjà, vendredi matin, le vent de sud est fort à la pointe bretonne avec des rafales de 80 km/h sur le littoral sous une pluie soutenue.

Les vents vont se renforcer d'ici la soirée, avec des rafales de 100 à 120 km/h dans l'intérieur des terres sur le Finistère, 100 à 110 km/h sur les Côtes-d'Armor, l'ouest du Morbihan ainsi que le département de la Manche. Des pointes à 130 km/h sont prévues le long des côtes de la Cornouaille au Trégor, voire 140 km/h sur les caps les plus exposés.

Toujours des crues

Par ailleurs, une surélévation du niveau de la mer, associée à de fortes vagues, fait craindre des risques de submersion sur les parties vulnérables du littoral dans le Finistère, le Morbihan et la Loire-Atlantique.

Sur le front des inondations, la situation reste stable : l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique sont placées en vigilance orange. Les crues restent importantes sur de nombreux cours d'eau en Bretagne, ainsi que sur le Lay, en Vendée.