VIDEO. Les intempéries pèsent sur les comptes des assureurs et de leurs clients

En 2013, les catastrophes naturelles ont provoqué des dégâts estimés à 2 milliards d'euros.

JEROME BAZIN et DENIS BASSOMPIERRE - FRANCE 3

L’estimation des sinistres est prématurée pour le moment, mais les professionnels des assurances se rendent quand même sur le terrain pour constater les dégâts. En effet, la population du littoral atlantique recense les dommages causés par la tempête et les fortes houles tandis que la décrue se poursuit à l'intérieur des terres en Bretagne.

Pour les assureurs, l'année 2014 commence mal, donc, après un exercice 2013 déjà chaotique. En juin 2013, 500 millions de dégâts ont été comptabilisés après les inondations dans les Pyrénées. L'année a coûté deux milliards d'euros aux assureurs sur l'habitation.

De nouveaux sinistres vont peser sur les comptes des assureurs, et se répercuter les tarifs des assurés. Depuis quatre ans, les intempéries représentent un quart des indemnisations. En 2010, la tempête Xynthia avait coûté 1,5 milliard aux compagnies d'assurances.

Des restaurateurs nettoient leur devanture à Quimperle \'Finistère) après le passage de la tempe Dirk - 25 décembre 2013
Des restaurateurs nettoient leur devanture à Quimperle 'Finistère) après le passage de la tempe Dirk - 25 décembre 2013 (FRED TANNEAU / AFP)