Cet article date de plus de sept ans.

Tempête Petra : 10 départements toujours en alerte orange

Au lendemain du passage de la tempête Petra, neuf départements de la Manche et de l'Atlantique sont toujours placés en vigilance orange vagues-submersion par Météo France. Le Finistère fait également l'objet d'une vigilance orange pour vents violents. Des vents qui peuvent souffler jusqu'à 130 km/heure en rafales ce mercredi encore. Dans le Sud-Est, le Var fait également l'objet depuis le milieu de matinée d'une alerte orange pour les crues.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Jusqu'à 156 km/h mardi et des pointes entre 120 km/h et 140 km/h encore ce matin... Le vent
souffle  très fort à la pointe sud ouest du Finistère, où la côte est encore balayée mercredi par une forte houle, avec des creux de 10 à 14
mètres.

Les ports ont été sécurisés, beaucoup
d'accès à la côte interdits et plusieurs quartiers ont été évacués par
prévention. Les liaisons maritimes vers les îles de Ouessant, Hoedic, Houat, Belle Ile, Groix et Sein sont suspendues. Dans le port de Brest, mercredi matin, une péniche a coulé, rapporte le quotidien Ouest France.

Le Finistère, où l'on craint pour les digues et pour les dunes déjà
fragilisées par les intempéries qui se succèdent depuis la mi-décembre, a été
placé en alerte orange.

Toute la façade ouest, ainsi que le Var en alerte orange

Huit autres départements
de la façade ouest sont également concernés par des risques de submersion en
raison des fortes vagues qui déferlent sur le littoral.

C'est le cas en Charente-Maritime, dans les Côtes-d'Armor, en Gironde, dans la Loire-Atlantique, le Morbihan, les Pyrénées-Atlantiques et en Vendée. A noter que les Landes sont également placées en vigilance orange pour les crues, ainsi que le Var, concerné par une alerte orange depuis le milieu de matinée en raison des risques d'inondations.

 

Toujours 22.500 foyers privés d'électricité

Cette météo particulièrement agitée a fait des dégâts sur les routes où la circulation est rendue impossible par endroits. Dans le Finistère, le pont d'Iroise à la sortie de Brest est resté fermé à la circulation mercredi matin, dans les deux sens. Le trafic a été détourné par Landernau provoquant de gros bouchons. Le pont d'Iroise devait rouvrir à 12H, selon la préfecture du Finistère. Nos confrères de France Bleu Loire Océan nous informent également sur Twitter de restrictions de circulation sur le Pont de Saint
Nazaire interdit aux 2 roues et remorques ce matin et où la vitesse est
limitée à 50km/h.

 

 

 

Mercredi à 11H30, 22.500 foyers étaient toujours privés d'électricité, principalement en Bretagne, selon ERDF. Le Finistère est pour l'heure le département le plus touché, avec 12.000 foyers sans courant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Météo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.