Séismes : des essais de géothermie font trembler le sol de Strasbourg

Ce n'est pas la première fois que la terre tremble dans l'agglomération de Strasbourg (Bas-Rhin), vendredi 4 décembre au matin. En cause : des activités effectuées dans les forages géothermiques. 

France 2

Vendredi 4 décembre au matin, difficile pour les habitants de Strasbourg (Bas-Rhin) et sa région de ne pas ressentir le séisme, situé à 3,5 sur l'échelle de Richter. Toute l'agglomération s'inquiète : il est décrit comme "particulièrement fort" par rapport aux derniers. Car, depuis le 27 octobre, c'est la 13e fois que la terre tremble au nord de Strasbourg. Une activité sismique à chaque fois provoquée par l'homme. "On est sûr qu'ils sont liés aux activités effectuées dans les forages géothermiques", indique Jérôme Vergne, sismologue à l'Institut du Globe de Strasbourg. 

Des essais de géothermie en cause 

Depuis un an, l'entreprise Fonroche fait des essais de géothermie pour extraire de l'eau chaude, destinée à produire de l'électricité. Cela se passe dans le sous-sol de La Wantzenau (Bas-Rhin), devenu l'épicentre des séismes. Immédiatement après le dernier séisme, la direction de Fonroche a lancé une procédure d'arrêt en urgence pour stopper les injections d'eau dans les puits. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un technicien du Réseau National de Surveillance Sismique (RENASS) de Strasbourg, le 24 février 2004.
Un technicien du Réseau National de Surveillance Sismique (RENASS) de Strasbourg, le 24 février 2004. (OLIVIER MORIN / AFP)