Séisme en Turquie : un bilan qui s’alourdit

En Turquie, les secouristes luttent contre la montre et le froid, samedi 25 janvier, pour extirper à temps des personnes coincées sous les décombres au lendemain d’un puissant séisme qui a frappé l’est du pays.

France Info

Le tremblement de terre s’est produit vendredi 24 janvier dans la province d’Elazig. Mesuré à une magnitude de 6,7, il a fait 22 victimes. Sous les décombres, les sauveteurs sont à l’affut du moindre signe de vie. Tout à coup, ils demandent le silence. Ils viennent de localiser une personne quelques mètres sous leurs pieds. Une secouriste parvient à rentrer en contact avec elle. Quelques minutes plus tard, une main apparaît. Une femme, puis un homme, tous les deux sains et saufs.

41 personnes secourues

Mais à quelques mètres, des femmes sont sans nouvelles de leurs proches. Elles interpellent les secouristes à la recherche de la moindre information. Samedi 25 janvier à midi, 41 personnes avaient été secourues. Et au moins une vingtaine était encore recherchée. L'Agence turque de gestion des catastrophes et des situations d'urgences (Afad) a précisé qu'au moins trente répliques du séisme avaient été enregistrées par la suite et que plus de 400 équipes de secouristes avaient été envoyées sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des secouristes cherchent des survivants le 25 janvier 2020, après le séisme survenu à Elazig (Turquie).
Des secouristes cherchent des survivants le 25 janvier 2020, après le séisme survenu à Elazig (Turquie). (KEREM KOCALAR / ANADOLU AGENCY / AFP)