Indonésie : "fatigués mais en bonne santé", plus de 500 randonneurs ont été évacués du mont Rinjani

Ces marcheurs étaient bloqués sur l'île de Lombok depuis un séisme survenu dimanche. Parmi eux figurent une trentaine de Français.

Des randonneurs redescendent dans la vallée en direction du village de Sembalun, sur l\'île de Lombok (Indonésie), le 31 juillet 2018.
Des randonneurs redescendent dans la vallée en direction du village de Sembalun, sur l'île de Lombok (Indonésie), le 31 juillet 2018. (ANTARA FOTO AGENCY / REUTERS)

La fin du calvaire pour 543 randonneurs. Ils ont fini par être évacués, mardi 31 juillet, du mont Rinjani où ils étaient bloqués depuis plusieurs heures après un tremblement de terre qui a frappé l'île indonésienne de Lombok.

Dans le détail, 189 touristes étrangers, 173 touristes indonésiens et 181 porteurs et guides ont pu regagner la vallée dans la nuit. Parmi eux figurent une trentaine de Français, mais aussi des Allemands, des Néerlandais, des Américains et des Thaïlandais. "Ils sont arrivés la nuit dernière. Ils étaient tous fatigués mais en bonne santé, s'est réjoui le porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes. Ils ont été examinés par nos équipes médicales sur place à leur arrivée." Six randonneurs ne sont pas encore redescendus. Les opérations de secours se poursuivent. 

De la nourriture larguée par hélicoptère

Le séisme de magnitude 6,4 a fait au moins 16 morts et plus de 220 blessés, dimanche 29 juillet. Parmi les victimes se trouve un touriste indonésien tué par des chutes de pierres. Des coulées de boue ont rapidement rendu impraticables les sentiers du mont Rinjani. Des hélicoptères de l'armée ont largué de la nourriture et des boissons dans plusieurs endroits de la montagne pour approvisionner les randonneurs bloqués, en attendant l'arrivée des secours.