Ce que l'on sait du violent séisme qui a secoué le centre du Mexique

Le tremblement de terre a fait plus de 200 morts, dont de nombreux dans la capitale, Mexico.

Un homme marche au milieu des débris à Cuernavaca, après le violent séisme qui a touché le centre du Mexique le 19 septembre 2017.
Un homme marche au milieu des débris à Cuernavaca, après le violent séisme qui a touché le centre du Mexique le 19 septembre 2017. (MARGARITO PEREZ / NURPHOTO / AFP)

La catastrophe est intervenue 32 ans jour pour jour après le grand tremblement de terre de 1985, qui avait fait des milliers de morts dans la capitale. Plus de 200 personnes sont mortes lors du violent séisme qui a secoué, mardi 19 septembre, le centre du Mexique.

>> Suivez l'évolution de la situation dans notre direct

D'où est parti le tremblement de terre ? Combien de victimes a-t-il fait ? Franceinfo vous résume ce que l'on sait.

Que s'est-il passé ?

Le tremblement de terre, de magnitude 7,1, s'est produit à 13h14, heure locale, et 20h14 heure de Paris. L'épicentre du séisme a été situé à la frontière des Etats de Puebla et Morelos, à 51 km de profondeur, selon le centre géologique américain USGS.

L\'Institut américain d\'études géologiques indique, sur son site, l\'épicentre du séisme qui a touché le Mexique, le 19 septembre 2017.
L'Institut américain d'études géologiques indique, sur son site, l'épicentre du séisme qui a touché le Mexique, le 19 septembre 2017. (USGS)

Cet épisode est survenu quelques heures seulement après des exercices antisismiques qui s'étaient déroulés dans l'ensemble du pays, comme chaque année, le jour même de l'anniversaire d'un séisme qui fit des milliers de morts à Mexico en 1985, il y a 32 ans. Un autre séisme de magnitude 8,2 avait également fait une centaine de morts dans le sud du pays début septembre.

Quel bilan ?

Les autorités ont fait état, mercredi matin, d'au moins 217 morts dans plusieurs régions du pays, annonce sur Twitter le coordinateur national des services de la Protection civile. Les recherches se poursuivent pour retrouver d'autres personnes portées disparues.

Parmi les victimes figurent 21 enfants d'une école de Mexico qui s'est effondrée. "Nous avons un bilan de 26 morts, 21 enfants et cinq adultes" dans l'école primaire Enrique Rebsamen, a indiqué à la télévision un responsable des opérations de sauvetage. Une institutrice de l'école, Maria del Pilar Marti, participait aux recherches au cours de la nuit. "Une partie du bâtiment s'est effondrée et un nuage de poussière est venu sur nous", a-t-elle raconté aux médias, un masque sur le visage. Les enfants décédés avaient entre 7 et 13 ans, a-t-elle précisé.

Des secouristes interviennent dans l\'école Rebsamen, à Mexico, le 20 septembre 2017 après le séisme qui a touché le centre du Mexique.
Des secouristes interviennent dans l'école Rebsamen, à Mexico, le 20 septembre 2017 après le séisme qui a touché le centre du Mexique. (JOSE GARCIA / AFP)

Quels sont les dégâts ?

"Beaucoup d'immeubles, même récents, sont très abîmés", décrit à franceinfo un habitant de MexicoDes vidéos témoignent de la violence des secousses, d'effondrements d'immeubles et même d'une forte explosion dans un bâtiment. Au milieu des odeurs de gaz, plusieurs immeubles se sont effondrés ou ont été fortement endommagés. Les autorités de la capitale mexicaine déploraient une cinquantaine de bâtiments en ruine.

Le président mexicain Peña Nieto a écourté un déplacement en province pour rentrer à Mexico en avion. Sur Twitter, il parle d'"hôpitaux endommagés". "J'ai ordonné leur évacuation et le transfert des patients", fait-il savoir.

Plusieurs institutions de la capitale, dont l'Université nationale autonome de Mexico, l'une des principales d'Amérique latine, ont annoncé la suspension de leurs activités. "Les activités académiques de l'Unam ont suspendues les 19 et 20, et ce jusqu'à nouvel ordre. Tous les bâtiments vont être examinés", a tweeté l'université. Les écoles à Mexico et à Puebla ont été évacuées et fermées.