Bas-Rhin : un nouveau séisme à Strasbourg, la responsabilité humaine en cause

Pour la treizième fois depuis fin octobre, la terre a encore tremblé à Strasbourg (Bas-Rhin) et dans son agglomération. La population s’inquiète.

franceinfo

Vendredi 4 décembre, aux alentours de 7 heures du matin, Strasbourg (Bas-Rhin) et son agglomération ont de nouveau été touchées par un séisme, cette fois-ci de magnitude 3.5 sur l’échelle de Richter. C’est la treizième fois depuis le 27 octobre. La population s’inquiète, et des habitants ont vu les murs trembler et les objets tomber. "Celui-là était particulièrement fort", réagit un habitant de la ville.

Encore un risque pendant un mois

L’épicentre du séisme se situe à La Wantzenau (Bas-Rhin). En cause, une entreprise qui procède à des essais pour extraire de l’eau chaude et en faire de l’électricité. "Ces séismes sont liés à l’activité dans les forages géothermiques et sont associés à des injections de fluides dans le sous-sol", décrypte Jérôme Vergne, sismologue à l’Institut du globe de Strasbourg. L’arrêt en urgence des activités a été décrété, mais l’entreprise a expliqué que la terre pourrait encore trembler pendant un mois, jusqu’à ce que l’eau ait stoppé sa circulation dans les puits.

Un technicien du Réseau National de Surveillance Sismique (RENASS) de Strasbourg, le 24 février 2004.
Un technicien du Réseau National de Surveillance Sismique (RENASS) de Strasbourg, le 24 février 2004. (OLIVIER MORIN / AFP)