Sécheresse : les sourciers sont-ils fiables ?

Publié
Enquête : les sourciers, qui détectent l'eau, peuvent-ils être crus ?
Article rédigé par
T.Paga, D.Brignand, G.Sabin, C.Napoli, S.Ruaux - France 2
France Télévisions

Le 20 Heures enquête sur les sourciers. Depuis la sécheresse, leurs services sont demandés pour détecter des sources. Sont-ils fiables ou simplement chanceux ?

"Je ressens l'énergie de l'eau", affirme un sourcier, situé au milieu d'un champ. Avec ses baguettes de sourcier, l'homme, qui se définit comme un énergéticien, cherche la source. Pour lui, l'eau ferait baisser son niveau d'énergie, tandis que les baguettes réagissent en se croisant. "Ce n'est pas une question de croyance, on est tous capables de le faire", assure Miguel Hervé, sourcier. Son client, qui a payé 30 euros pour une détection, l'a fait par curiosité. 

La découverte de l'eau serait due au hasard 

Avec la sécheresse de l'été 2022, les demandes ont augmenté pour les sourciers. "J'ai dix fois plus de demandes par rapport à l'année dernière à la même époque", constate Miguel Hervé. Deux chercheurs, qui ont mené des expériences pour tester les sourciers, ont conclu que découvrir de l'eau en France tiendrait du hasard. "Un puisatier, une personne dont c'est le métier de faire des puits, nous a expliqué, qu'en France (…) il jette au hasard, il peut creuser là, il y a toujours de l'eau", explique Henri Broch, du laboratoire de zététique de l'Université de Nice. Cependant, pour eux, les sourciers sont de bonne foi et s'appuient sur des observations concrètes. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.