Sécheresse : le bétail souffre

De nombreux départements sont concernés par des restrictions d'eau. Le bétail souffre énormément. Comment les éleveurs gèrent-ils la crise ?

France 3

Dans le Puy-de-Dôme, abreuver les animaux devient un casse-tête. Des éleveurs n'ont plus de source d'eau dans leur pâture. Depuis l'automne dernier, le point d'eau est au plus bas. "Il ne s'est jamais rempli, alors que c'était un captage qui était fait pour permettre d'abreuver les animaux", regrette l'éleveur Philippe Favard. Chaque jour, il faut acheminer 1 000 litres d'eau dans trois cuves.

La chaleur brûle les prairies

Les prairies sont brûlées par la chaleur. Les prélèvements d'eau sont donc restreints dans 25 départements et totalement interdits dans 13 autres. La sécheresse a eu raison de certains pâturages. Il faut alimenter les troupeaux avec le foin récolté. "On va être obligés d'acheter du fourrage et on n'en trouve pas dans le coin. Il faut compter 850 € de frais de transport par camion, plus le coût de la marchandise", détaille un éleveur. Il a dû vendre 32 vaches pour récupérer de la trésorerie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vache à Saint-Martin-en-Haut (Rhône), le 17 juillet 2015.
Une vache à Saint-Martin-en-Haut (Rhône), le 17 juillet 2015. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)