Sécheresse en Inde : il faut parfois prendre le train pour trouver de l'eau

L'extrême sécheresse qui sévit en Inde oblige les familles les plus pauvres à envoyer les enfants prendre le train, afin de remplir de maigres réserves d'eau.

Franceinfo

En Inde, il faut parfois prendre le train pour aller chercher de l'eau. C'est le cas de certains habitants de l'État du Maharashtra (Inde), où Sakshi prend le train chaque jour pour aller ravitailler sa famille en eau. Âgée de 9 ans, elle est parfois accompagnée par sa grand-mère, car elle ne peut pas ouvrir le robinet. Une activité qui a tendance à déplaire aux employés des chemins de fer de la région.

La plus grande sécheresse de l'histoire du pays

"Quand on va chercher de l'eau, les employés du chemin de fer nous disent de ne pas prendre l'eau, et ils jettent celle qu'on a prise", raconte Sakshi. Comme dans le reste du pays, le village de la fillette a beaucoup souffert de la sécheresse en 2019, et sa famille est trop pauvre pour se payer une réserve d'eau. Siddathe, âgé de 10 ans, doit lui aussi chaque jour faire en sorte de trouver de l'eau pour sa famille. L'Inde affronte la plus grande sécheresse de son histoire, et 163 millions d'habitants n'ont toujours pas d'eau potable.

Un fermier tire une vache sur une terre touchée par la sécheresse à Tripura (Inde), le 24 février 2018.
Un fermier tire une vache sur une terre touchée par la sécheresse à Tripura (Inde), le 24 février 2018. (ARINDAM DEY / AFP)