Cet article date de plus d'un an.

Consommation d’eau : la tarification progressive pourrait s’étendre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Consommation d’eau : la tarification progressive pourrait s’étendre
Article rédigé par France 2 - S. Feydel, C. Pain, A. Lepinay, M. Mouamma, L. Lavieille
France Télévisions
France 2
Une des mesures phares du plan Eau dévoilé jeudi 30 mars par Emmanuel Macron prévoit d’instaurer la tarification progressive. Ainsi, plus la consommation d’eau sera importante, plus la facture sera salée.

RECTIFICATIF. L'infographie présentée dans ce sujet et le commentaire qui l'accompagne comportent une erreur d'unité. Les chiffres présentés dans le graphique concernent le prix du m3, et non du litre d'eau. Nous présentons nos excuses à nos lecteurs. 

Une eau de plus en plus rare. Elle sera donc beaucoup plus chère pour les gros consommateurs. À l’inverse, ceux qui l’économisent verront leur facture baisser. Une tarification progressive pour utiliser moins d’eau : l’une des mesures souhaitées jeudi 30 mars par Emmanuel Macron. Elle est déjà en place depuis dix ans dans l’agglomération de Dunkerque. Armanda Dupont a toujours fait attention à l’eau, mais ces dernières années elle en utilise encore moins. Elle utilisait 34 mètres cube d’eau par an il y encore deux ans, contre 22 aujourd’hui. 

Des tarifs qui varient selon la consommation

De l’eau essentielle : elle bénéficie donc du tarif le plus bas, 1,28 euro par m3. Ceux qui consomment entre 80 et 200 mètres cube payent 2,30 euros, mais au-delà, c’est 3,10 euros du m3. Une eau considérée comme du confort. Conséquence : la consommation des 240 000 habitants a baissé. "On a réduit d’une quinzaine de mètres cube la consommation par foyer", explique Bertrand Ringot, le maire de Gravelines (Nord). Aujourd’hui, environ quinze communes ont mis en place ce dispositif comme Bordeaux, Nice ou encore Montpellier. Il pourrait être étendu à toute la France.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.