Sécheresse

Résumé de la rubrique

L'ensemble de la France est désormais concernée par une vigilance "sécheresse", mardi 2 août 2022, et ce alors qu'une troisième canicule en à peine deux mois s'abat sur le pays. Seulement 9,7 millimètres de précipitations agrégées ont été enregistrés en France métropolitaine en juillet, un déficit d'environ 84 % par rapport aux normales. Cette situation, combinée à un printemps déjà aride et de fortes chaleurs, contribue à aggraver l'asséchement des sols, prévient Météo France, rendant plus palpables les effets du réchauffement climatique. 

La sécheresse correspond à un manque de précipitations épisodique ayant un impact significatif sur l'environnement. Elle peut être aggravée ou expliqué par des pompages ou la dégradation ou la surexploitation des sols. Le changement climatique renforce l'intensité et la durée des sècheresses. 

La sécheresse peut être météorologique, agricole ou hydrologique. Elle peut avoir des conséquences sur les récoltes, les élevages et sur la vie économique des régions qu'elle touche. 

En France, des seuils sont fixés pour permettre aux préfets de prendre des arrêtés de restriction de consommation d'eau, pour une durée limitée dans un périmètre déterminé. Elles concernent l'utilisation par les particuliers, les agriculteurs et les industriels. Quatre niveaux ont été définis : vigilance, alerte, alerte renforcée, crise. Les mesures de limitation des prélèvements sont progressives, en fonction de ces paliers.