Plusieurs records de chaleur battus dimanche

Avec 21,6°C enregistrés à Paris, un record datant de 1880 a été balayé dans la capitale, indique Météo-France.

Les pelouses du Trocadéro, à Paris, le 9 mars 2014.
Les pelouses du Trocadéro, à Paris, le 9 mars 2014. (ALAIN JOCARD / AFP)

Cela n'a échappé à personne : le printemps arrive. Et plusieurs records de chaleur pour les dix premiers jours du mois de mars ont été battus, dimanche 9 mars, indique Météo-France.

A Paris, le record de 1880 (20,7°C) a été balayé avec une température de 21,6°C. De nombreuses autres villes ont pulvérisé des records : Le Mans (20,8°C), Lille (19,5°C), Orléans (22,2°C), Tours (21,4°C) ou encore Cherbourg (19,8°C).

Dans la moitié sud, les relevés se sont approchés des records sans les atteindre : il a fait 21°C à La Rochelle, 22,2°C à Limoges, 21,5°C à Montauban. A Biarritz, le thermomètre a grimpé jusqu'à 24°C.

"Entre 7°C et 10°C au-dessus des moyennes saisonnières"

"Ce sont des températures clairement printanières, du mois de mai, et cela vient prolonger l'hiver remarquable que l'on a eu", explique Jérôme Lecou, prévisionniste à Météo-France. Il précise qu'un record portant sur les dix premiers jours de mars (première décade) est plus significatif que celui portant sur un seul jour.

De manière générale, "on était facilement entre 7°C et 10°C au-dessus des moyennes saisonnières", indique-t-il. Toutefois, dimanche a été "la pointe de cet épisode de douceur" et, si les températures resteront douces lundi et mardi, il affirme qu'"elles vont ensuite baisser et retrouver des normales saisonnières en fin de semaine".