Précarité : face à l’apparition du froid, la préoccupante situation des sans-abri

Publié
Précarité : les sans-abris à la recherche d’un toit avec l’apparition du froid
Article rédigé par
L. Zellouma, A. Blanchard, X. Rousseau - France 3
France Télévisions
Pour faire face au froid, 1 000 places d'hébergement d'urgence vont être créées pour les sans-abri par la mairie de Paris. Mais ceux-ci peuvent parfois attendre plusieurs semaines avant de trouver un toit.

Avec l’arrivée du froid, Nora, 57 ans, sans-abri, a quitté la rue pour s’installer dans un bâtiment abandonné en plein cœur d’une cité de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Un squat où la température avoisine le 0 °C degré, de nuit comme de jour. Depuis deux mois, elle appelle le 115 pour obtenir un hébergement d’urgence, en vain. "Je reçois toujours le même message : ‘Un hébergement n’a pas pu être trouvé pour ce soir’", explique-t-elle.

Les associations tirent la sonnette d’alarme

Sur la plateforme d’appel du 115 en Seine-Saint-Denis, 2 000 appels sont reçus tous les jours. Seul 5 % des demandeurs trouvent un hébergement pour la nuit. Les associations tirent la sonnette d’alarme. Avec seulement 12 500 places d’urgence, elles craignent de ne pouvoir gérer l’augmentation du nombre de sans-abri dans le 93. En attendant, certains se rendent en accueil de jour. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.