Pic de froid : les maraudes au chevet des SDF

Les températures ont chuté dans la nuit de mercredi à jeudi, jusqu'à -10°C en Ile-de-France. À Paris, les maraudes auprès des SDF se sont intensifiées.

France 2

Sur le pavé parisien gelé, les bénévoles de la Croix-Rouge vont au chevet de ceux qui doivent affronter la nuit la plus glaciale de l'hiver. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le thermomètre est descendu jusqu'à -7°C à Paris. La maraude donne une soupe bien chaude à un SDF roumain, de quoi faire passer durant quelques minutes les morsures du froid. Du pied du très chic Panthéon au bois autour de la capitale, ils sont des dizaines dehors cette nuit entre neige et verglas.

Danger de mort

Et il y a danger de mort. "Les hypothermies sévères, ça peut avoir des conséquences directes pour la vie. On apporte de quoi couvrir les extrémités : écharpes, gants, bonnets", explique le chef d'équipe Antoine Leroy. Avec le plan Grand froid, les hébergements d'urgence ont été renforcés. Il y a 17 500 places à Paris, 145 000 lits dans toute la France. Sur les bords du canal Saint-Martin, des migrants ont un brasero pour seul chauffage et des tentes en guise d'abris. Ils sont laissés à l'abandon, dénonce une femme venue discuter avec eux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres de la Croix Rouge discutent avec un sans-abri. (Photo d\'illustration).
Des membres de la Croix Rouge discutent avec un sans-abri. (Photo d'illustration). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)