Météo : températures hivernales et quelques flocons attendus mardi

Des giboulées de grésil ou de neige pourront ainsi survenir "jusqu'à de basses altitudes, des Hauts-de-France au Grand-Est et jusqu'à la Bourgogne-Franche-Comté ainsi que sur les Alpes du Nord".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des traces de pluie verglaçantes sur les routes des Deux-Sèvres, le 12 février 2021. (SIMON DAVAL / MAXPPP)

Préparez-vous à ressortir des placards écharpes et longs manteaux. Après avoir connu des fortes chaleurs pour un mois de mars la semaine dernière, les températures chutent drastiquement ce mardi 6 avril, indique le bulletin de Météo France. Quelques flocons sont même à attendre dans le nord et le nord-est de l'Hexagone.

Ce que le prévisionniste décrit comme un "retour de l'hiver" est lié à un changement de masse d'air avec l'arrivée d'un air froid venant directement de l'Arctique. Des giboulées de grésil ou de neige pourront ainsi survenir "jusqu'à de basses altitudes, des Hauts-de-France au Grand-Est et jusqu'à la Bourgogne-Franche-Comté ainsi que sur les Alpes du Nord", précise Météo France.

"Le contraste est saisissant"

Les maximales seront bien fraîches au nord, avec 6 à 9 °C, jusqu'à 10 °C sur l'ouest du territoire. Au sud, le mercure est à peine plus généreux avec 9 à 14 °C du nord au sud du couloir rhodanien, 11 à 15 °C en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie. Il fera plus doux, sur les plages méditerranéennes, avec 16 à 17 et même 20 °C sur la partie orientale de la Haute-Corse.

Interrogé par France Bleu, le prévisionniste de Météo France Sébastien Léas rappelle que "le mois d'avril est un mois intermédiaire", durant lequel la France peut subir des mouvements de masses d'air venues du nord mais également du nord de l'Afrique, ce qui peut entraîner des changements brutaux. Cette fois-ci, "le contraste est saisissant", reconnaît l'expert. France Bleu souligne toutefois que cette situation n'est pas inédite : des températures aussi basses avaient par ailleurs déjà été relevées en 2003 et 2008, notamment en Seine-et-Marne et en baie de Somme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.