Intempéries : malgré le coût de l'énergie, les Français se chauffent de nouveau

Publié
Intempéries : malgré le coût de l'énergie, les Français se chauffent de nouveau
Article rédigé par
T.Souman, P-J.Perrin, E.Pirosa - France 2
France Télévisions

Vendredi 1er avril, le coup de froid qui s'est abattu sur tout le pays a contraint de nombreux Français à se chauffer, et ce, alors que le coût de l'énergie ne cesse d'augmenter. 

La neige et le froid, tombés sur la France après des températures douces, ont obligé certains, vendredi 1er avril, à remonter le chauffage. "C'était trop dur d'attaquer la journée de télétravail dans le froid", témoigne Karine Tramier, habitante du 7e arrondissement de Marseille, qui a rallumé son poêle. Dans l'après-midi, le thermomètre affichait seulement 8 °C à Marseille (Bouches-du-Rhône). Peu de promeneurs se baladent en bord de mer, où le mistral souffle.  

"Pour le porte-monnaie, ça fait mal" 

Un habitant envisage de remettre le chauffage si le froid persiste. "C'est vrai que ça coûte cher, mais la santé passe avant tout", affirme-t-il. Pour ceux qui se chauffent au gaz ou à l'électricité, la hausse de la facture se fait craindre. "Il était arrêté depuis au moins dix jours et là, ça a repris, et franchement pour le porte-monnaie, ça fait mal", témoigne une femme. En Provence, le vent et le froid devraient durer tout le week-end.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.