Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Pollution : le ministre de l'Ecologie réticent à la circulation alternée

Publié
Dominique Dumas, Marc Félix - France 3
Article rédigé par
France Télévisions

C'est "une mesure lourde à mettre en oeuvre, qui demande de la préparation", selon Philippe Martin.

Alors que la pollution aux particules fines demeure importante sur une grande partie de la France, le ministre de l'Ecologie se montre plutôt réticent sur la circulation alternée. Il souligne que c'est une "mesure lourde à mettre en oeuvre, qui demande de la préparation". "Il n'y a pas un très bon souvenir de la façon dont elle s'était passée en 1997", ajoute-t-il.

Bientôt un plan de protection de l'atmosphère

Mais il promet dans un entretien à Libération que le gouvernement lancera un plan de protection de l'atmosphère d'ici l'été. "Au-delà de l'urgence, nous travaillons, avec les collectivités territoriales, à des mesures pérennes dans tous les secteurs émetteurs", explique Philippe Martin.

Parmi les mesures à prendre il évoque la "réduction des émissions des chantiers de construction, (des) plans de déplacement d'entreprises ou d'administrations, (la) réduction des vitesses de circulation sur certains tronçons à fort trafic, etc.".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.