Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Circulation alternée : les Français pas plus convaincus en 2014 qu'en 1997

Publié Mis à jour
Dominique Dumas, Marc Félix - France 3
Article rédigé par
France Télévisions

"Que fait-on quand on a des obligations et qu'on est obligé de prendre sa voiture pour se rendre au travail ou autre chose ?", s'interroge une automobiliste.

La circulation sera alternée lundi matin à Paris et dans les départements de la petite couronne, annonce Matignon, samedi 15 mars, en raison du pic de pollution. Comment savoir qui a le droit de prendre la route ? Tout se décide en fonction du jour. Si le jour est impair, les véhicules dont le numéro de plaque se termine avec un chiffre impair ont l'autorisation de rouler.

"Je ne pense pas que cela puisse vraiment fonctionner"

Cette mesure est extrêmement rare. Pour l'instant, elle n'a été appliquée une seule fois, en septembre 1997, avec des résultats mitigés.

A l'époque, les Français n'étaient pas convaincus par ce dispositif. En 2014, cela n'a pas changé. "Que fait-on quand on a des obligations et qu'on est obligé de prendre sa voiture pour se rendre au travail ou autre chose ?", s'interroge une automobiliste. "Je ne pense pas que cela puisse vraiment fonctionner", estime un autre. "Il ne faut pas que cette mesure dépasse une journée", disait un homme en 1997.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.