Taxe carbone : le Haut conseil pour le climat préconise son retour

Emmanuel Macron a beau afficher sa détermination pour la défense de l'environnement, le président de la République ne convainc pas le Haut conseil pour le climat. Les experts et les scientifiques estiment que le gouvernement ne mène pas une action assez ambitieuse et efficace.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La hausse de la taxe carbone sur les carburants peut-elle faire son grand retour ? C'est en tout cas ce que préconisent deux rapports, parus ces derniers jours. Une idée qui n'est pas forcément du goût des automobilistes. Créée en 2014, cette taxe a pour objectif d'augmenter le prix des émissions de CO2. De 14,5 euros en 2015, la tonne de carbone a atteint plus de 44,6 euros en 2018. La hausse aurait du se poursuivre, mais le gouvernement l'a gelée face à la contestation des "gilets jaunes".

Une taxe nécessaire pour le Haut conseil pour le climat

Selon le Haut conseil pour le climat, ces augmentations sont nécessaires. Sans ça, impossible de changer les comportements. "Comme la taxe carbone est gelée, on ne va pas avancer au niveau de la baisse des émissions, on ne va pas faire de progrès au niveau des réponses au changement climatique", explique Corinne Le Quéré, présidente du Haut conseil pour le climat. Elle souhaite aussi une taxe plus transparente avec de meilleures redistributions des recettes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La taxe carbone est l\'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, estime le Fonds monétaire international dans un rapport publié le 3 mai 2019.
La taxe carbone est l'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, estime le Fonds monétaire international dans un rapport publié le 3 mai 2019. (JEAN-LUC FLEMAL / BELGA / AFP)