Sable du Sahara : plusieurs départements du Sud-Ouest et de l'Est en alerte face à la pollution aux particules fines

Cette "dégradation de la qualité de l'air est due principalement à l'apport de poussières désertiques amenées du Sahara par des vents de sud et provient également des activités humaines telles que le chauffage domestique, l'écobuage, le trafic routier ou encore l'agriculture", écrivent les préfectures.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des poussières désertiques colorent le ciel au dessus de Wintzenheim (Haut-Rhin), le 24 février 2021. (MAXPPP)

Une alerte à la pollution de l'air aux particules fines a été déclenchée mercredi 3 mars et pour deux jours dans les Pyrénées-Atlantiques, les Landes et la Gironde, ont annoncé les préfectures. "Les particules PM10 proviennent majoritairement des poussières désertiques amenées du Sahara par des vents de sud", explique l'agence AtmoNouvelle-Aquitaine et "des activités humaines telles que le chauffage domestique, l'écobuage, le trafic routier ou encore l'agriculture", complètent les préfectures.

Les limitations de vitesse sont abaissées dans ces départements de 20km/h sur tous les axes où les automobilistes peuvent habituellement circuler à 90km/h ou plus. Sur les axes où la vitesse est normalement limitée à 80km/h, elle est abaissée à 70 km/h.

Une alerte dans le Bas-Rhin

De l'autre côté de l'Hexagone, le Bas-Rhin est lui aussi touché par un épisode de pollution de l'air aux particules "sahariennes" ou "issues de la combustion", a annoncé la préfecture.

Alors que "la pollution de l'air a un impact sur la santé humaine du fait du dépassement du niveau des seuils d'information et de recommandation pour les polluants PM10 et dioxyde d'azote", la préfecture va mettre en œuvre jeudi plusieurs mesures afin de "limiter cette pollution". Parmi elles, un abaissement de 20 km/h de la vitesse "sur le réseau autoroutier et les routes à chaussée séparée", sans toutefois "descendre en dessous de 70km/h", indique le communiqué. L'Eurométropole de Strasbourg a annoncé de son côté la gratuité des transports en commun jeudi. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.