Cet article date de plus d'un an.

Prime à la conversion : vers un durcissement des conditions d'accès ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Prime à la conversion : vers un durcissement des conditions d'accès ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Victime de leur succès, les primes à la conversion pourraient coûter très cher à l'État en 2019. L'exécutif devrait donc revoir les conditions d'accès à cette aide financière.

Troquer sa voiture contre un véhicule plus propre avec l'aide de l'État : la prime à la conversion a séduit de nombreux automobilistes français en 2019. Mais elle est aujourd'hui victime de son succès. Depuis janvier, 220 000 dossiers ont été déposés, presque autant que sur toute l'année 2018. À ce rythme, le nombre de primes versées cette année pourrait doubler. Problème : l'État n'a pas prévu le budget nécessaire. 300 millions d'euros manqueraient dans les caisses.

Deux pistes étudiées

Le gouvernement souhaite donc durcir les conditions d'accès à cette aide financière. Deux pistes sont envisagées : réserver le dispositif aux ménages modestes et réduire les véhicules éligibles en excluant les diesels les plus polluants. Ces mesures pourraient entrer en vigueur avant la fin de l'année 2019.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.