VIDEO. Pollution : questions sur le chauffage au bois

Le chauffage au bois est la deuxième cause de pollution, après le trafic automobile. En Île-de-France, le chauffage individuel au bois a été interdit ce vendredi 30 décembre.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Faire un feu de cheminée, pour Sophie, c'est avant tout un plaisir familial. Sa maison est déjà équipée d'un chauffage électrique. Et selon elle, pas de problème de pollution. Pourtant, 1/5e de la production des particules fines en Île-de-France provient des chauffages au bois individuels. Conséquence avec le pic de pollution d'aujourd'hui, vendredi 30 décembre, en Île-de-France, Sophie n'a en fait pas le droit d'allumer un feu de cheminée.

Chauffage d'agrément ou d'appoint

Alors qui est concerné ? L'interdiction porte sur les huit départements d'Ile-de-France jusqu'à minuit ce soir. Mais attention, seul le chauffage d'agrément ou d'appoint est interdit, pas le chauffage principal. Une mesure bien comprise par cet utilisateur parisien occasionnel. Comment moins polluer ? Les installateurs proposent des solutions comme l'insert, avec cette vitre qui ferme le foyer de la cheminée. Autre possibilité, poser un filtre, mais la facture est salée. Enfin, il faut être attentif à la qualité du bois brûlé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bientôt l\'hiver et les longues soirées au coin du feu...Pensez au ramonage des cheminées
Bientôt l'hiver et les longues soirées au coin du feu...Pensez au ramonage des cheminées (MAXPPP)