Cet article date de plus de deux ans.

Pollution : la vitesse de circulation abaissée de 20 km/h en Ile-de-France, dans le Rhône, le Nord et le Pas-de-Calais

Un épisode de pollution aux particules fines se poursuit dans plusieurs régions de France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Sur le périphérique de Lille, en décembre 2016. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

L'épisode de pollution aux particules fines se poursuit dans plusieurs régions de France, mardi 26 février, ce qui amène les autorités à prendre des mesures de limitations de vitesse sur les routes. Les préfectures d'Ile-de-France, du Rhône, du Nord et du Pas-de-Calais ont décidé d'abaisser la vitesse de circulation de 20 km/h sur certains axes.

En Ile-de-France

En Île-de-France, le taux de pollution atmosphérique ne dépasse pas le seuil d'alerte ni même le seuil d'information et de recommandation, mais la préfecture de police a décidé de prolonger les mesures prises. La vitesse maximale de circulation est donc abaissée de 20 km/h sur les axes limités habituellement à 90, 110 et 130 km/h. La préfecture a mis en place des contrôles routiers pour s'assurer que la mesure est bien respectée et elle annonce que sur les 14 295 véhicules contrôlés depuis jeudi, 4 433 ont été verbalisés.

En raison de cet épisode de pollution, la mairie de Paris a décidé de rendre gratuit le stationnement résidentiel ce mardi afin d'inciter les automobilistes à utiliser les transports en commun ou des transports non-polluants.

Dans le Rhône

Dans le Rhône, la vitesse de circulation est abaissée de 20 km/h sur les axes habituellement à 90, 110 et 130, elle est abaissée de 10 km/h sur les axes limités à 80 km/h à partir de ce mardi 5 heures. L'air est "très mauvais" au-dessus du bassin lyonnais selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, notamment dans le secteur de l'autoroute du soleil.

Dans le Nord et le Pas-de-Calais

La vitesse maximale est abaissée de 20 km/h sur les axes habituellement à 110 et 130 km/h car le seuil d’information et de recommandation de concentration de particules fines (PM 10) dans l’air "pourrait être dépassé", selon la préfecture. Cette mesure va durer jusqu'à mercredi à 22 heures. Selon Atmo Hauts-de-France, l'air est particulièrement mauvais à Lille et Dunkerque dans le Nord et à Béthune, Calais et Lens dans le Pas-de-Calais.

Si les prévisions indiquent une aggravation de la pollution atmosphérique mercredi, le préfet du Nord envisage "de mettre en place la circulation différenciée dans la métropole lilloise à compter de mercredi 27 février matin" sur "la base des vignettes Crit’air".

Ailleurs en France

L'air est aussi de "médiocre" qualité à Avignon et Marseille selon Atmo Sud, mais ce mardi à 5 heures les préfectures du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône n'avaient pris aucune mesure de restriction particulière. Idem en Normandie, où l'air est très moyen à Caen, Cherbourg, Lisieux, Rouen et au Havre selon Atmo Normandie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.