Cet article date de plus de sept ans.

Pollution : la disparition des monuments de Paris captée par les internautes

Sur les photos postées sur les réseaux sociaux, la tour Eiffel ou la tour Montparnasse sont masquées par la brume des particules fines. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vue de Paris le 11 mars 2014, en plein pic de pollution.  (PATRICK KOVARIK / AFP)

Paris sous la brume. Les photos de la capitale enveloppée d'un nuage de pollution ont envahi les réseaux sociaux vendredi 14 mars. Plus de trente départements sont toujours en alerte à la pollution aux particules fines. Jeudi, l'air était même plus respirable à Pékin qu'à Paris. Les monuments les plus célèbres de la ville ont disparu, comme on peut le voir sur ces images postées sur Twitter et Instagram.

 La tour Eiffel 

Cette photo postée sur Twitter par un présentateur météo de BFMTV est sans doute la plus éloquente. Elle a été prise du ballon de l'association Airparif, à 300 mètres de hauteur.  

D'autres internautes, comme ce journaliste de 20 Minutes, ont réalisé un photomontage pour attester de la disparition de la tour Eiffel dans le nuage de pollution. 

Sur ce dernier cliché, le célèbre monument a bel et bien disparu.  

La tour Montparnasse

Le gratte-ciel n'est pas mieux loti et s'est lui aussi volatilisé, comme on peut le voir sur cette photo prise par une journaliste de BFMTV 

Sur cette autre image, la Tour Montparnasse a également disparu.

La Défense  

Sur Instagram, les images des buildings du centre d'affaires des Hauts-de-Seine pris dans une brume opaque sont également impressionnantes.   

Sur celle-ci, l'internaute se croit même de retour à Pékin : 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.