Pollution : la circulation en voiture interdite à Milan

Confrontée à un gros pic de pollution, la mairie a pris une décision radicale en interdisant la circulation des véhicules à moteur pendant trois jours.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'Italie est confrontée à un pic de pollution. Alors, plusieurs grandes villes ont décidé de prendre des mesures radicales. À Milan, depuis 48 heures, les voitures sont interdites, et de nouveaux comportements apparaissent en ville. "Je viens en vélo à cause de l'interdiction. Je suis bien obligé de travailler, mais aussi ça me fait du bien de me fatiguer pour évacuer les excès des fêtes de Noël", confie un Milanais à France 2.

Des effets visibles 

À Milan, l'absence de vent et les brouillards persistants rendent la dispersion des polluants difficile. La période des vacances réduit la circulation alors c'est le moment idéal pour tenter l'expérience. Les premiers effets se font sentir. "Sont en baisse par exemple le monoxyde de carbone, les dioxydes et les benzènes", explique Matteo Lazzarini, de l'agence régionale qualité de l'air de Milan. L'expérience s'arrête ce soir, mais ces résultats seront analysés avec attention.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pékin (Chine) sous la pollution, le 7 décembre 2015.
Pékin (Chine) sous la pollution, le 7 décembre 2015. (HAN JITAO / IMAGINECHINA / AFP)