Pollution aux particules fines : vitesse abaissée de 20 km/h ce samedi en Île-de-France et dans les Pyrénées

Le point sur les décisions prises par les préfectures, alors que des épisodes de pollution aux particules fines sont attendus samedi.

Lors d\'un épisode de pollution aux particules fines, à Paris le 19 septembre 2017.
Lors d'un épisode de pollution aux particules fines, à Paris le 19 septembre 2017. (OLIVIER LEJEUNE / MAXPPP)

À cause d'épisodes de pollution aux particules fines prévus samedi 23 février en France, des préfectures ont pris plusieurs décisions, notamment celle d'abaisser de 20 km/h la vitesse en Île-de-France, dans les Pyrénées-Atlantiques et dans les Hautes-Pyrénées.

Les particules fines proviennent des combustions des chauffages, du trafic routier et des rejets industriels. Leur accumulation dans l’atmosphère est le résultat de l’absence de vent.

Auvergne-Rhône-Alpes

Plusieurs épisodes de pollution sont à prévoir ce samedi. En Savoie, la vigilance rouge a été déclenchée dans la Vallée de l'Arve. Par ailleurs, une vigilance orange concernera le bassin lyonnais et le Nord-Isère.

Île-de-France

Face à un épisode de pollution aux particules fines en cours en Île-de-France, le préfet de Police a décidé de reconduire, samedi 23 février et jusqu'à nouvel ordre, les mesures de restriction de la circulation déjà valables ce vendredi. En conséquence, la vitesse maximale autorisée est abaissée de 20 km/h. Cette mesure ne répond pas à la demande d'Anne Hidalgo : "Je réitère ma demande à l’État pour qu’il interdise temporairement la circulation des véhicules polluants", a indiqué ce vendredi la maire de Paris dans un communiqué. 

Normandie

Dans le département du Calvados et de l'Eure, les préfectures ont déclenché une procédure d'information-recommandation concernant la pollution de l'air par les particules fines. Parmi les recommandations, les préfectures conseillent aux automobilistes d'abaisser leur vitesse de 20 km/h.

Nouvelle-Aquitaine

Dans les Landes, la procédure d'alerte a été déclenchée. La préfecture recommande aux popullations vulnérables et sensibles "d’éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe, d’éviter les activités physiques et sportives intenses".

Dans les Pyrénées-Atlantiques, le préfet a décidé d'abaisser la vitesse des véhicules de 20 km/h, à compter de ce vendredi et jusqu'à nouvel ordre.

Occitanie

Dans les Hautes-Pyrénées le préfet a également décidé d'abaisser de 20 km/h la vitesse des véhicules à moteurs sur l’autoroute A64, dans la traversée du département des Hautes-Pyrénées, à compter de ce vendredi et jusqu’à la fin de la procédure d’alerte.