Cet article date de plus de cinq ans.

Pic de pollution et stationnement résidentiel gratuit mercredi à Paris

A cause d'un pic de pollution aux particules, le parking résidentiel sera gratuit dans la capitale, mais d'autres mesures complémentaires pourront être prises, en fonction de l'évolution de la situation dans les jours qui viennent.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un pic de pollution aux particules est prévu mercredi 20 janvier 2016 à Paris. (CAROLINE PAUX / CITIZENSIDE.COM / AFP)

Le stationnement résidentiel sera gratuit mercredi 20 janvier à Paris en raison d'un épisode de pollution atmosphérique. Airparif, l'association de surveillance de la qualité de l'air en région parisienne, "prévoit demain un épisode de pollution atmosphérique aux particules (PM10), entraînant la mise en place de la procédure d'information du public", déclare la Ville dans un communiqué.

"La Ville mettra en place mercredi le stationnement résidentiel gratuit, ajoute le document. En fonction de l'évolution de la situation dans les jours qui viennent, d'autres mesures complémentaires pourront être prises : gratuité d'Autolib', de Velib', etc."

Pas encore de circulation alternée

La Ville de Paris appelle également "tous les Parisiens à suivre les messages de prévention et à adapter leurs comportements, en empruntant prioritairement les réseaux de transport en commun, le covoiturage ou l'utilisation de véhicules peu polluants".

Il n'est pas encore question de circulation alternée. Comme le veut la loi, il faut quatre jours consécutifs de pollution dépassant le seuil d'information ou deux jours consécutifs de pollution dépassant le seuil d'alerte pour que cette procédure soit mise en place.

En novembre, cette procédure avait donné lieu à un couac entre la maire de Paris, Anne Hidalgo, le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, et la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal. Les deux élus franciliens avaient demandé la mise en place de la circulation alternée le dimanche 1er novembre, sans obtenir satisfaction. Dans la foulée, Ségolène Royal avait annoncé une circulation alternée "automatique" en Ile-de-France en cas de demande conjointe de la mairie de Paris et de la région.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pollution aux particules fines

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.