Cet article date de plus de quatre ans.

Le coup de gueule d'une pneumologue : "Mais oui, le lien est fait" entre pollution et santé

Inquiète face à la menace sanitaire que représente la pollution, la pneumologue Jocelyne Just appelle mercredi sur franceinfo à "passer à l'action". 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une jeune femme portant un masque lors d'un pic de pollution à Bordeaux, le 14 mars 2014 (photo d'illustration). (BONNAUD GUILLAUME / MAXPPP)

Le professeur Jocelyne Just, pneumologue et allerogologue à l'hôpital pédiatrique Trousseau, à Paris, a appelé, mercredi 11 janvier sur franceinfo, à agir pour lutter contre la menace sanitaire que représente la pollution. Jocelyne Just explique qu'elle voit "plus de malades" dans son service de pneumologie.

"On me pose sans cesse la question : 'Est-ce que les pics de pollution sont responsables de pathologies respiratoires ?', s'insurge le Pr Just. Mais oui ! Mais oui, on voit plus de malades ! Mais oui, on le sait, mais oui, c'est écrit ! Mais oui, scientifiquement c'est prouvé ! Il faut maintenant passer à l'action. Le lien entre pollution et santé, respiratoire et en général, est fait depuis une trentaine d'années, avec des documents scientifiques extrêmement pertinents."

La pollution de l'air provoque 48 000 décès prématurés par an, selon une étude de Santé publique France, établissement public placé sous la tutelle du ministère de la Santé. Pour le Pr Just, il est primordial que "la population sache que la pollution est néfaste pour la santé, la santé de [ses] enfants". "C'est à la population de dire : 'Il faut du changement, il faut prendre des mesures'. Est-ce que vous trouvez normal que, pendant les pics de pollution, on dise 'Plus de cour de récréation' ? C'est ça, la vie future que l'on veut pour nos enfants ?"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pollution aux particules fines

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.