Climat : le gouvernement va instaurer un malus automobile pour les SUV de plus de 1 800 kg

La demande émanait notamment de la Convention citoyenne pour le climat et de WWF France qui avait appelé à "faire rentrer la question du poids" de ces véhicules, "dans le bonus-malus".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un SUV dans une rue de Paris, en janvier 2020. (AURÉLIEN ACCART / RADIO FRANCE)

Le gouvernement a finalement tranché en faveur d'un malus automobile pour les véhicules le plus lourds, a appris franceinfo jeudi 15 octobre auprès du cabinet de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, confirmant une information du journal Les Échos [article payant].

Un amendement gouvernemental va être déposé dans le projet de loi de finances 2021. Il prévoira une taxe pour les véhicules de plus de 1 800 kg. 

C'est un arbitrage gagné estime l'entourage de la ministre de la transition écologique, car Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, s'était dit opposé à une taxation au poids. "Dans le contexte économique actuel, je ne veux aucune augmentation d'impôt et je veux protéger les emplois industriels, les usines et le pouvoir d'achat des Français" avait-il déclaré aux Echos, fin septembre. 

La taxation des voitures les plus lourdes faisait partie des propositions des 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le climat, qui souhaitait "renforcer très fortement le malus sur les véhicules polluants et introduire le poids comme un des critères à prendre en compte"La convention réclamait une taxation de 10 euros par kilos au-delà de 1 400 kg. Le gouvernement ne l'a pas suivi et a décidé d'élever le seuil, pour que ne soient concernés que les véhicules de plus 1 800 kg. Bercy précise que la taxe ne concerne pas les véhicules électriques et hybrides, ni les voitures familiales.

Insuffisant, pour le WWF

Invitée de franceinfo mardi 6 octobre, la présidente du WWF France, Isabelle Autissier, avait appelé le gouvernement à "faire rentrer la question du poids dans le bonus-malus" lors de l’achat d’un véhicule, alors que les ventes des SUV représentent désormais 38% des ventes en France, selon une étude publiée par l’ONG. "On se déplace dans une voiture qui fait 200 kilos de plus et qui dégage 20% de plus de gaz à effet de serre", avait dénoncé l'ancienne navigatrice. 

Jeudi sur franceinfo Isabelle Autissier salue un "premier pas". WWF "se félicite quand même que pour la première fois on tienne compte du poids dans la question du bonus-malus", a-t-elle indiqué. Mais "cela ne va pas avoir l'impact qui est à espérer sur la question du climat" alors que "l'impact des SUV est absolument écrasant sur le climat et nous empêche de tenir les engagements que la France a signé", a-t-elle regretté. 

1 800 kg, ça reste une niche de voitures. La moyenne des voitures neuves vendues en France pèse 1 240 kg.

Isabelle Autissier, présidente du WWF France

à franceinfo

Selon elle, le gouvernement ne va pas assez loin. WWF espérait une taxe progressive à partir de 1 300 kg, car le signal "doit être sur l'ensemble de la filière"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.