Cet article date de plus de quatre ans.

Pollution : les plus fragiles face à la maladie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pollution : les plus fragiles face à la maladie
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les enfants et les personnes fragiles sont exposés à la pollution de l'air. Un père de famille raconte les conséquences sur son fils de quatre ans.

Le pic de pollution à Paris et en Ile-de-France a des conséquences sur la santé des plus fragiles. Une dizaine de familles ont décidé d'attaquer l'État en justice. "Je suis persuadé que ça a un impact sur mes enfants, comme sur tous les enfants. D'abord parce qu'ils sont plus fragiles et qu'ils sont en train de former leur système respiratoire. Ils sont systématiquement malades", regrette Julien Balli, père d'un petit garçon de quatre ans et membre de l'association "Respire".

Des consultations en hausse

Quand l'air est saturé de particules fines, les consultations augmentent. Le Dr Serge Smaja, médecin généraliste de SOS Médecin, a reçu plus de 150 appels dans la matinée de vendredi : "Après le début du pic de pollution, on a eu une activité nettement supérieure. On a eu des appels pour de l'asthme, des bronchites, de la toux".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.