Pollution à l'ozone : les véhicules les plus polluants de nouveau interdits de circulation mardi à Paris et en proche banlieue

Seuls les véhicules classés de 0 à 3 selon l'échelle Crit'Air ont le droit de se déplacer à l'intérieur du périmètre délimité par l'autoroute A86, entre 5h30 et minuit.

En face du bassin de la Villette, à Paris, le 5 août 2018.
En face du bassin de la Villette, à Paris, le 5 août 2018. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La préfecture de police a annoncé, lundi 6 août, la reconduction de la circulation différenciée à Paris pour la journée de mardi en raison d'une pollution à l'ozone. La canicule va continuer de sévir et les températures les plus élevées sont attendues lundi et mardi. Suivez cette nouvelle journée de grosse chaleur dans notre direct.

 La canicule au plus fort. D'après Météo France, "le pic de canicule devrait se situer lundi sur les régions du Sud-Ouest, mardi sur celles du Nord-Est, du Centre-Est et du bassin parisien". Après une journée de dimanche encore très chaude sur la majeure partie du pays, il devrait faire 36°C à Toulouse et 37°C à Bordeaux lundi et 36°C à Paris et à Lyon mardi.

 Ça s'améliore à partir de mardi. À compter de la fin d'après-midi mardi, la France devrait mieux respirer. "L'arrivée d'une masse d'air plus maritime, venue de l'Atlantique, jouera un rôle rafraîchissant", d'après Météo France. On devrait retrouver à partir de jeudi des températures conformes, voire légèrement inférieures, à la normale saisonnière.

 Gare au pic de pollution. La circulation différenciée a été mise en place lundi à Paris et en proche banlieue parisienne et reconduite pour la jounée de mardi, en raison de la pollution à l'ozone. Concrètement, seuls les véhicules classés de 0 à 3 selon l'échelle Crit'Air ont le droit de se déplacer à l'intérieur du périmètre délimité par l'autoroute A86, entre 5h30 et minuit. Des limitations de vitesse de 20 km/h sont par ailleurs applicables sur les routes d'Ile-de-France.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CANICULE

22h22 : "On ne pourra pas revenir à un climat normal, même en diminuant nos émissions de CO2", avait affirmé à franceinfo, fin juillet, le climatologue du CNRS Robert Vautard. "On pourra les contenir et en limiter la progression mais les températures dépendent des gaz à effet de serre qui se trouvent déjà dans l’atmosphère et faire redescendre les niveaux de CO2, c’est extrêmement difficile", avait-il poursuivi.




(HOSSEIN SALMANZADEH / AFP)


22h19 : Est-il trop tard pour agir ? Selon ces chercheurs, il est nécessaire de changer immédiatement de mode de vie pour protéger la Terre, expliquant que les énergies fossiles devaient être remplacées par des sources à faibles, voire sans, émissions de CO2.

22h18 : Le climat se détraque. Et les températures risquent de s'envoler d'ici la fin du siècle. La pollution due aux énergies fossiles risquent en effet de pousser la planète Bleue dans un état durable et dangereux "d'étuve", alertent des chercheurs internationaux. Un basculement qui pourrait intervenir "dans quelques décennies seulement", préviennent des scientifiques. Les précisions par ici.

20h47 : Ce n'est pas spécialement bon pour la santé (et pour les dents). Mais comment ne pas craquer pour une glace avec ces températures caniculaires ? Ouest-France propose un quiz en 10 questions pour déterminer si vous connaissez tout sur cette gourmandise.

19h40 : Cette nuit, les températures vont rester élevées. Elles seront comprises entre 17 et 21 °C, jusqu'à 23 degrés dans le Sud-Ouest. De la pointe bretonne au littoral de la Manche, elles seront plus fraîches, avec 15 à 18 °C.

19h27 : Quel temps fera-t-il demain ? La journée sera très (très) chaude. Les températures vont être élevées, avec 31 à 36 °C sur la moitié sud, et 33 à 38°C sur la moitié nord y compris sur le littoral de la mer du Nord. Des orages vont arriver par l'Ouest en cours d'après-midi. Ces orages s'intensifieront progressivement. Ils deviendront ponctuellement très virulents avec de la grêle et de violentes rafales.

Voici la carte de demain matin :



Et celle de demain-après-midi :

19h03 : Une vague de pollution à l'ozone frappe la France depuis vendredi, en raison des conditions météorologiques liées à la canicule. Regardez avec cette infographie l'évolution de la pollution à l'ozone en France depuis un mois. Voici la situation de samedi, dimanche et d'aujourd'hui.








18h26 : Nous vous rappelons que 67 départements sont toujours placés en vigilance orange canicule par Météo France.



(METEO FRANCE)

17h55 : "La canicule ? Je vous rappelle que je vis à Montpellier !"
Alors que de fortes chaleurs sont attendues demain à Berlin, jour des premières épreuves du décathlon, Kevin Mayer a assuré ne pas craindre la canicule... puisqu'il vit dans le sud de la France.



(AFP)

17h52 : Les effets de la sécheresse sont "beaucoup plus graves" dans la moitié est de la France que dans l'Ouest, déclare le ministre de l'Agriculture à l'AFP. Selon Stéphane Travert, ils affectent surtout les cultures de maïs, les prairies et l'élevage.

13h44 : Bonjour @Gaëlle, vous avez raison de poser la question. Si vous n'avez pas de vignette Crit'air, vous n'avez logiquement pas l'autorisation de circuler. Ceci étant, la mairie de Paris précise que les agents "feront preuve de discernement" s'il s'agit d'un départ en vacances par exemple. J'espère vous avoir aidée.

13h44 : Bonjour, venant de province, j'aimerais savoir si demain je pourrais accéder porte d'Orléans où j'ai un stationnement, mon véhicule ne possédant pas de vignette crit'air. Merci pour votre réponse.

15h35 : On dit à peu près tout et n'importe quoi sur les conséquences de la canicule sur la santé. Dans cet article, on répond à sept questions qui vont vous aider à y voir (boire ?) plus clair.



(MAXPPP)

13h16 : A cause de la chaleur, la température des cours d'eau utilisés par les centrales pour leur refroidissement est plus élevée que d'habitude. De ce fait, l'eau rejetée ensuite par les centrales serait trop chaude. Ce qui oblige certains réacteurs à stopper ou ralentir leur activités. Plus de détails dans notre article.

13h22 : Vingt des 58 réacteurs nucléaires français sont à l'arrêt depuis hier, a appris lundi franceinfo auprès d'EDF. Quinze le sont pour des travaux de maintenance programmés pendant l'été, un à cause d'un "souci technique"... et quatre à cause de la canicule :

• le réacteur 1 de Saint-Alban (Isère)

• les réacteurs 2 et 3 de Bugey (Ain)

• le réacteur 1 de Fessenheim (Haut-Rhin)





(MAXPPP)

12h14 : Alors que la canicule se poursuit, le député La France insoumise Eric Coquerel estime que la question climatique "est tellement urgente qu'il faudrait aller vers ce que nous appelons une planification écologique". Il faudrait que "l'État prenne des directives pour que notre économie soit tournée véritablement vers la préservation du climat, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui", explique le parlementaire à franceinfo.

11h26 : 67 départements sont toujours placés en vigilance orange canicule. Sur Twitter, le ministère de la Transition écologique et solidaire donne quelques conseils pour supporter les fortes chaleurs. Parmi les règles à suivre : boire de l'eau, éviter les efforts physiques et maintenir sa maison au frais.

11h05 : La pollution tue plusieurs dizaines de milliers de personnes par an, a rappelé ce matin à franceinfo Olivier Blond, président de l'Association nationale pour la prévention et l'amélioration de la qualité de l'air. Et en ces jours de canicule, il estime que les restrictions de circulation ne sont pas la solution pour régler le problème. Il vous en dit plus ici.

Réduire sa vitesse est l\'une des mesures prises en cas de pic de pollution en ville (2016).

(PHILIPPE HUGUEN / AFP)

10h30 : Il fait (très) chaud et vous ne savez pas comment survivre ? Draps humides, sel dans les plats, limonade... Notre journaliste Catherine Fournier vous donne quelques conseils.

night court comedy GIF by Laff

08h25 : Bonjour @anonyme, c'est (presque) le cas. Je profite de votre question pour vous indiquer les différentes mesures mises en place pour faire face au pic de pollution lié à la chaleur :

À Paris, la circulation différenciée est mise en place, ainsi que la gratuité du stationnement résidentiel. La circulation des véhicules Crit'air 4 et 5 et de ceux non détenteurs d'un Crit-Air est également interdite.


En Île-de-France,le covoiturage est gratuit aujourd'hui sur huit plateformes agréées et un ticket de transports en commun pour la journée est disponible à seulement 3,80 euros.

Dans l'agglomération de Strasbourg, le bassin lyonnais et dans l'ensemble du département de l'Isère, pour avoir le droit de rouler, il faudra un véhicule peu polluant.

08h12 : Pour moi, les jours de pic de pollution les transports en commun devraient être gratuits toute la journée.

07h31 : Bonjour @anonyme, le certificat qualité de l’air est un autocollant à coller sur son véhicule. Il "indique sa classe environnementale en fonction de ses émissions de polluants atmosphériques" et "permet de favoriser les véhicules les moins polluants", précise le ministère de la Transition écologique et solidaire. Pour rappel, la mairie de Paris a indiqué que la circulation des véhicules Crit'air 4 et 5 et de ceux non détenteurs d'un Crit-Air était interdite aujourd'hui.

07h30 : Bonjour, à quoi sert la vignette Crit'air??

07h11 : Les quotidiens régionaux Sud Ouest et Charente Libre titrent, eux, sur la canicule qui frappe la France aujourd'hui. "Une attention particulière doit être portée aux personnes âgées", ajoute La République des Pyrénées.