Crit'Air : "Ces vignettes sont plus intelligentes que le système de circulation alternée", selon le maire écologiste de Grenoble

Grenoble vit mardi son cinquième jour consécutif de pollution aux particules fines. Son maire EELV, Éric Piolle, était lundi sur franceinfo pour évoquer les mesures de restriction de la circulation. 

La vignette Crit\'air est attribuée selon les critères de pollution d\'un véhicule.
La vignette Crit'air est attribuée selon les critères de pollution d'un véhicule. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Mardi 24 janvier sera le cinquième jour consécutif de pollution aux particules fines à Grenoble. Pour limiter les émissions nocives, les autorités ont déclenché des mesures de restriction de circulation, indique lundi France Bleu Isère. Les voitures immatriculées avant 1997 et les camions diesel antérieurs à 2001 devront rester au garage.

49 communes de l'agglomération concernées

L'arrivée de la vignette Crit'Air, testée pour la première fois lundi à Paris, est une bonne solution estime Eric Piolle lundi sur franceinfo : "Ces vignettes sont plus intelligentes que le système de circulation alternée. C'est plus progressif", argue le maire EELV de Grenoble. "8% du parc automobile ne pourra pas circuler mardi", précise-t-il. Si la pollution se poursuit jeudi, de nouvelles restrictions seront prises, notamment à l'encontre des voitures diesel de plus de 11 ans, et "il y aura environ 25% du parc automobile qui aura interdiction de circuler". Selon Eric Piolle, cela permettrait de réduire "les émissions de particules fines de 40% et les transports en commun seront alors gratuits".

C'est la deuxième fois en un mois et demi que la Métropole grenobloise applique des restrictions de circulation, précise France Bleu Isère. Une nécessité pour l'écologiste.

Il y a plus de 40 000 morts par an en France à cause du diesel. Dans l'agglomération grenobloise, c'est un mort tous les trois jours. Il faut agir.Éric Piolle, maire EELV de Grenobleà franceinfo

Le périmètre concerné par ces restrictions de circulation comprend 49 communes de l'agglomération grenobloise. Pour se déplacer, la mairie favorise l'utilisation des transports en commun. Un seul ticket sera valable pour toute la journée. Cela concerne les déplacements dans l'agglomération de Grenoble (TAG), le Grésivaudan (TouGo) et le Pays Voironnais.

"C'est une mesure sociale et environnementale majeure", Éric Piolle, maire EELV de Grenoble.
--'--
--'--