Cet article date de plus de deux ans.

Automobile : la nouvelle prime à la conversion donne déjà des idées

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Automobile : la nouvelle prime à la conversion donne déjà des idées
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La nouvelle prime à la conversion est entrée en vigueur le 1er janvier. Elle peut atteindre jusqu'à 5 000 euros. De quoi encourager quelques automobilistes à pousser la porte d'un concessionnaire.

Se débarrasser de sa voiture ancienne, polluante contre un modèle récent plus propre. À Reims (Marne), Makram Zarroug, acheteur non imposable, a franchi le pas. 6 800 euros pour un diesel d'occasion grâce aux 2 000 euros de prime à la conversion. Une bonne nouvelle pour ce client.

Des critères plus compliqués

En banlieue parisienne, Thierry Narboni est aussi intéressé par la prime à la conversion pour acheter un véhicule hybride. Mais il n'y aura pas droit. Sa voiture actuelle est trop récente. Depuis le 1er janvier, la prime à la conversion peut s'élever jusqu'à 5 000 euros pour les automobilistes non imposables qui parcourt plus de 60 kilomètres par jour.

Pour David Bélard, concessionnaire à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), il est difficile de s'y retrouver dans ces nouveaux critères. Mais selon les constructeurs, la prime à la conversion élargie peut continuer de soutenir les ventes de véhicules électriques. L'an dernier, 300 000 Français ont changé de véhicule grâce à la prime à la conversion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pollution aux particules fines

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.