VIDEO. De la neige et de la boue sur la route... Un orage a mis prématurément un terme à la 19e étape du Tour de France

Malgré la déneigeuse, il était manifestement impossible de maintenir le passage de la course.

France Télévisions

La 19e étape du Tour de France a été arrêtée définitivement en raison de l'état de la route, rendue impraticable par un orage de grêle, vendredi 26 juillet, peu avant Val d'Isère, a annoncé l'organisation. Cette énorme averse, soudaine, a rendu la route de la course impraticable à environ 25 kilomètres de l'arrivée à Tignes. Sur ces images de France Télévisions, l'état de la chaussée, recouverte d'eau, de boue et de neige, explique en effet la décision des organisateurs.

"La route est couverte de grêle à la sortie d'un tunnel", ont annoncé les organisateurs. Les coureurs ont été arrêtés dans la descente de l'Iseran et ont pris place dans les véhicules de leurs équipes.

Au moment de l'arrêt, Egan Bernal était en tête de la course en compagnie du Britannique Simon Yates. Le porteur du maillot jaune, le Français Julian Alaphilippe, a basculé au sommet de l'Iseran avec un retard légèrement supérieur à deux minutes. Il va donc céder son maillot jaune au coureur colombien de l'équipe Ineos à deux jours de l'arrivée à Paris.





Julian Alaphilippe devant une voiture de son équipe, lors de l\'arrêt de la course après une chute de grêle sur le parcours, le 26 juillet 2019
Julian Alaphilippe devant une voiture de son équipe, lors de l'arrêt de la course après une chute de grêle sur le parcours, le 26 juillet 2019 (MARCO BERTORELLO / AFP)