Orages : une accalmie pour nettoyer et déclarer les dégâts

Les sinistrés des orages profitent de l'accalmie pour nettoyer ou réparer. Les dégâts sont importants.

Voir la vidéo
France 3

Le village de Bellot (Seine-et-Marne) se souviendra longtemps du violent orage du mardi 5 juin. L'eau est montée si rapidement qu'elle a piégé un camion de pompiers. Des flots de boue se sont engouffrés dans les maisons, arrachant et projetant cuisinière, évier et meubles. En visite dans l'Eure mercredi 6 juin, le ministre de l'Intérieur a annoncé une réunion le 19 juin sur l'octroi du dispositif de catastrophe naturelle aux communes les plus touchées. Gérard Collomb promet aussi une accélération des processus d'indemnisations.

Deux femmes mortes

En attendant des jours meilleurs, les sinistrés prennent leur mal en patience, comme en Alsace, où un couple de sinistrés attend désespérément la venue des experts. Les intempéries ont fait deux victimes. Une dame de 90 ans est morte d'une crise cardiaque alors qu'elle écopait l'eau de sa maison en Haute-Vienne. Dans le Lot-et-Garonne, une octogénaire a été retrouvée dans la Lède. Selon les autorités, il s'agirait d'une chute accidentelle dans la rivière.

Le JT
Les autres sujets du JT
bellot 
bellot  (FRANCE 2)