Orages catastrophiques pour les habitants et les producteurs de Romans-sur-Isère

L'état de catastrophe naturelle bientôt déclaré dans la Drôme et l'Isère après les orages de samedi 15 juin. La longue période des estimations des dégâts se poursuit. Nombre de récoltes ont été détruites.

France 2

Lundi 17 juin, les plaies sont toujours béantes à Romans-sur-Isère (Drôme). Vu du ciel, pas un toit n'a été épargné. Depuis samedi 15 juin, les pompiers interviennent sans relâche pour mettre les maisons hors d'eau avant un possible retour des orages jeudi. La pluie est aussi ce qui inquiète Thierry Perrot-Minot, producteur de fraises des bois, dont les serres sont constellées d'impacts.

Plastique pas assuré

Le plastique est fragile. Au moindre coup de vent, tout peut s'envoler. Si la structure des serres est assurée, le plastique ne l'est pas. Pour le remplacer, il faut débourser 15 000 euros. "C'est une année où on pourrait perdre de l'argent", souligne le producteur drômois. En attendant le classement en catastrophe naturelle, les sinistrés doivent se déclarer auprès de leur assurance le plus rapidement possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dégâts des orages dans le Drôme sur des serres
Les dégâts des orages dans le Drôme sur des serres (France 2)