Orages : alerte orange dans 41 départements, des Pyrénées aux Ardennes

Météo France a placé sept nouveaux départements en vigilance orange, en plus des 32 qui étaient déjà concernés.

Un orage violent a touché Paris, le 8 juin 2014.
Un orage violent a touché Paris, le 8 juin 2014. ( MAXPPP)

Nouvelle salve d'orages sur l'Hexagone. Météo France a placé, lundi 9 juin, 41 départements en vigilance orange. L'alerte concerne la totalité des régions suivantes : Aquitaine, Centre, Haute-Normandie, Ile-de-France, Limousin, Nord-Pas-de-Calais, Picardie et Poitou-Charentes. Elle vise aussi les départements suivants : Ardennes, Marne, Meuse, Aube, Gers, Lot, Tarn-et-Garonne, Lot, Hautes-Pyrénées.

> Regardez en temps réel si la foudre tombe près de chez vous

 

Capture d\'écran du site de Météo France, le 9 juin 2014 à 17h30.
Capture d'écran du site de Météo France, le 9 juin 2014 à 17h30. (METEO FRANCE / FRANCETV INFO)

Lundi en fin d'après-midi, les orages sont localisés "sur la Haute-Normandie et ont évacué le Loiret", selon Météo France. "Ils se propagent vers le nord en direction des Ardennes et de la frontière belge en traversant le bassin parisien", poursuit le bulletin. Les orages les plus intenses sont à prévoir en Seine-et-Marne, dans l'Aisne et le nord de la Champagne. Ces orages sont accompagnés de rafales de vent de 60 à 80 km/h, et localement de chutes de grêle.

D'autres orages sont par ailleurs attendus en fin de journée et dans la nuit de lundi à mardi, des Pyrénées à la frontière belge. Eux aussi pourront donner d'intenses averses, parfois accompagnées de grêle, et les rafales pourront atteindre les 100 km/h.

Des grêlons "gros comme des balles de tennis"

La nuit dernière, déjà, des orages ont provoqué de nombreux dégâts matériels dans le Val-d'Oise, les Yvelines, et une partie de l'Oise. Dans le Val-d'Oise, 150 pompiers ont été déployés. Des toitures ont été abîmées, des pare-brise cassés, des chaussées et caves inondées.

"Le trafic routier a été très fortement perturbé", sans causer d'accident nécessitant l'intervention des secours, a précisé le porte-parole des pompiers lundi. 

Pour autant, certains automobilistes ont été choqués par la violence de l'épisode orageux. "Les grêlons étaient gros comme des balles de tennis. Autour de moi, j'ai vu beaucoup de carambolages, des voitures qui avaient versé dans le bas-côté", a expliqué l'un d'eux au Parisien. Cet automobiliste roulait sur la nationale 184 à hauteur de Taverny (Val-d'Oise). Une fois le gros de l'orage passé, "il y avait encore une pluie et des éclairs très impressionnants".

Des grêlons plus petits, "de la taille d'une balle de golf", ont atteint le nord des Yvelines, provoquant là aussi des dégâts (caves inondées, toitures abîmées) mais sans faire de blessé, a indiqué la préfecture.

Les pompiers sont intervenus des centaines de fois dans les Yvelines et le Val-d'Oise, a-t-elle ajouté. Des rafales de vent allant jusqu'à 106 km/h ont été enregistrées à Magnanville (Yvelines) et à 110 km/h à Pontoise (Val-d'Oise), selon Météo France.